dessin technique et lecture de plan

dessin technique et lecture de plan

ce manuel pratique aborde le dessin technique au bâtiment a partir d'exemples concrets et de lectures de plans. 
il propose :la visualisation des problèmes a traiter par des schémas l’utilisation des convention de représentation ,des applications multiples sous la forme de lectures  de plans et coupes ; schémas ou croquis ......


"Article Seulement pour enrichir les connaissances"

Le dessin technique - dit aussi dessin industriel - est un langage graphique figuratif pour la représentation, la communication technique, la conception et l'analyse systémique de produits mécaniques, électroniques ou mécatroniques.

Il est utilisé principalement en génie mécanique, mécanique industrielle, génie électrique, (bureau d'études, bureau des méthodes), en génie civil (architecture) ainsi qu'en électronique pour la représentation des différentes composantes et de leur structure.

Il s'agit d'un ensemble de conventions normalisées pour représenter des objets (produits) et constructions (structures, édifices); ces conventions assurent que le produit ou la construction représentée est tel qu'imaginé par le concepteur.

Les logiciels de Dessin assisté par ordinateur (DAO), de Conception assistée par ordinateur (CAO) et plus particulièrement de Conception et fabrication assistées par ordinateur (CFAO) impliquent des outils de calcul puissants pour la modélisation de produits et pilotage de machines-outils pour leur fabrication, mais également la modélisation d'édifices architecturés ou d'installations industrielles. Ils permettent une édition cohérente et précise des dessins techniques (plans) pour la bonne réalisation des projets. Cependant, la cotation fonctionnelle des dessins techniques est toujours à vérifier. L'opérateur (le dessinateur industriel, le projeteur) doit être en mesure de concevoir dans les règles de l'art, d'interpréter et corriger les données d'entrée et de sortie le cas échéant.

Le dessin technique nécessite une connaissance aigüe des conventions normalisées suivant le lieu et le secteur et d'activité, la nature des produits à élaborer, la sécurité et l'environnement des constructions à concevoir. Il peut également contribuer aux analyses de faisabilités, aux analyses de risques et de défaillances, mais aussi à la détermination des coûts de production ou de construction.

Il est un des modes de communication entre le concepteur et le fabricant (constructeur), ce qui en l'espèce, laisse peu de place à l'erreur et doit donc toujours faire l'objet d'un contrôle préalable par une tierce personne, avant d'être validé et exploité "bon pour exécution". Le dessinateur en est l'interprète privilégié sous la responsabilité d'un ingénieur ou d'un architecte.






JAK JOHAN. Powered by Blogger.