Le séisme et les constructions en béton armé et en maçonnerie




Les études réalisées sur les différentes mises en oeuvre des matériaux utilisés permettent non seulement d’en connaître la résistance à l’apparition de dommages, mais surtout de savoir quelles sont les dispositions qui permettent d’obtenir un endommagement progressif sans perte de résistance significative, plutôt que la rupture brutale.

"Article Seulement pour enrichir les connaissances"

POURQUOI ETUDIER LA FACON DONT LES MATERIAUX SE DEGRADENT?
Les scientifiques nous expliquent comment un matériau se déforme, puis se dégrade, et enfin se rompt sous l’effet dessecousses alternées. Les architectes et ingénieurs se forment pour en tenir compte dans leurs projets en zone sismique. Sur le chantier, nous avons l’ultime responsabilité, celle de réaliser correctement les travaux. Mais d’abord, essayons de comprendre la variété des phénomènes propres aux matériaux et à leurs assemblages qui peuvent amener leur rupture « fragile ». Tous les dommages quisurviennent pendant un séisme ne sont pas signe de danger… au contraire, mais il faut les contrôler !

Dans l’état actuel des choses, il n’est pas question d’empêcher tout dommage sous séisme majeur (ce qui coûterait trop cher pour les chantiers ordinaires), mais de contrôler le mode de dégradation des matériaux afin d’empêcher que celle-ci se traduise par l’effondrement du bâtiment sur ses occupants...quitte à réparer ou reconstruire après la catastrophe.

JAK JOHAN. Powered by Blogger.