cours OUVRAGES HYDRAULIQUES de Génie Civil de l’ENIT | book



Les déversoirs, les ouvrages de dissipation d’énergie, les galeries et les vannes, forment les ouvrages annexes du barrage. Un ouvrage de retenue ou barrage, est un ouvrage destiné à retenir l’eau contre l’une de ses faces (face amont) à un niveau supérieur à celui qui règne sur l’autre face (face aval). La réserve d’eau est stocker en période d’abondance est distribuer en période sèche. Un barrage comporte le plus souvent un
massif constituant le corps du barrage encastré sur fond et les berges du cours d’eau. Il est fréquemment complété par des parties mobiles, presque toujours métalliques, mais de dimensions et de dispositions très diverses, qui servent à régler l’écoulement des eaux.


"Article Seulement pour enrichir les connaissances"

Les ouvrages en béton de stockage et de transport de l’eau concernés par cet article ont pour objet de « contenir » des eaux brutes, résiduaires ou destinées à la consommation humaine, ou des eaux éventuellement chargées de matières dissoutes et en suspension (eaux usées ou polluées, eaux salines, lisier, vin, etc.) mais non des hydrocarbures ou des produits chimiques.

Le mot « contenir » doit être pris dans un sens très large de « retenir » à « canaliser », avec prise en compte de différents degrés d’étanchéité, mais aussi d’influences physicochimiques diverses.

Les ouvrages concernés, tels que châteaux d’eau, réservoirs, cuves, bassins, fosses, aqueducs, etc., sont en béton armé et/ou en béton précontraint, coulés en place ou préfabriqués.

On peut éventuellement se référer à cet article pour la construction d’ouvrages d’autres natures tels que barrages et seuils en béton armé constitués de plaques et coques, sous réserve de tenir compte des problèmes particuliers à chaque type d’ouvrage.

Le domaine d’application peut être étendu, en ce qui concerne la structure, à des ouvrages de techniques analogues tels que fosses, cuves et batteries de cuves devant contenir des liquides autres que ceux définis précédemment.

Tous ces ouvrages sont, en général, très sensibles à l’environnement.

La conception et l’exécution des ouvrages doivent tenir compte des différentes causes directes ou indirectes de limitation, de modification ou de dégradation de la fonction étanchéité telles que contenu, contenant, exploitation, environnement extérieur.

Cet article propose des recommandations portant sur :

    la conception et le calcul ;
    la mise en œuvre du béton, des traitements et des revêtements ;
    les limites d’utilisation ;
    les essais, contrôles et réception ;
    l’entretien et la maintenance ;
    les responsabilités, garanties et assurances.

JAK JOHAN. Powered by Blogger.