Les ponts courants en béton BÉTONS ET OUVRAGES D’ART



Les ponts types du SETRA (Services d’Études Techniques des Routes et Autoroutes) sont apparus dans les années 60 lorsque le programme de construction des autoroutes françaises s’accéléra, nécessitant la construction d’ouvrages de plus en plus nombreux répondant à des besoins très diversifiés.

"Article Seulement pour enrichir les connaissances"

Le béton est un mélange de sable, de gravillons et de ciment dont les caractéristiques vont être déterminées par la proportion de chacun de ces constituants.

Les caractéristiques attendues sont, la plupart du temps, bien définies, mais la mise au point d’un béton approprié peut s’avérer plus délicate.
Variables de la composition

Elles sont nombreuses :

    les contraintes du projet : caractéristiques mécaniques, dimensions de l’ouvrage, densité d’armature... ;
    les sujétions du chantier : matériel de mise en œuvre, environnement urbain, conditions climatiques... ;
    les propriétés du béton : ouvrabilité, compacité, durabilité, aspect...

L’étude rigoureuse de la composition du béton est d’autant plus importante que les caractéristiques requises sont sévères.

Caractéristiques recherchées pour un béton
Prise
Association ciment-eau
Elle génère des réactions complexes. Les silicates et aluminates qui se développent durant la phase d’hydratation forment un gel cristallin qui marque le début du phénomène de prise.

Le développement et la multiplication de ces micro-cristaux au cours de la phase de durcissement, qui peut durer plusieurs mois, expliquent l’augmentation des résistances mécaniques et font du ciment une véritable « roche composite ».

Avant d’atteindre son stade final et durant son hydratation, la pâte de ciment passe par trois phases successives : la phase dormante, le début et la fin de prise.
Phase dormante
La pâte reste en apparence inchangée malgré le démarrage des premières réactions.




JAK JOHAN. Powered by Blogger.