Calcul des structures en bois | batiment



Le principal objectif des Eurocodes est de favoriser les échanges entre les pays européens et d’harmoniser les méthodes de calculs des structures. Cette approche donne au bois un niveau de caractérisation et donc de fiabilité comparable aux autres matériaux. Le programme des eurocodes est en voie
d’achèvement au niveau européen, les textes sont techniquement stabilisés et plusieurs pays les appliquent déjà. La grande majorité des textes constituant les eurocodes et leurs Annexes nationales sont disponibles. En principe en 2008, l'Eurocode 5 se substituera aux Règles CB 71. Ces échéances très proches soulignent
l’urgence de la formation pour s’adapter à ces changements. Les conséquences opérationnelles sont importantes et impliquent pour tous les professionnels une appropriation approfondie des nouvelles méthodes de calcul des structures.


"Article Seulement pour enrichir les connaissances"

La validation d'un projet de bâtiment soumis à des charges repose sur deux critères : la vérification de la résistance et la vérification de la déformation.
L'objectif étant d'assurer le confort des personnes et de limiter les déformations du bâtiment, on sait que les états limites ultimes (ELU) associés aux différentes formes de défaillance structurale visent à assurer la sécurité des personnes et des biens tandis que les états limites de service (ELS) correspondent à des conditions de fonctionnement des ouvrages et de confort des usagers.
Solidement établies dans ce manuel professionnel de formation initiale et continue, ces connaissances y sont également illustrées par de nombreuses applications résolues.
Pour sa troisième édition, ce livre de référence a été complété par la construction para-sismique en bois. En effet, malgré la réglementation particulière dont le calcul des structures pour leur résistance aux séismes fait l'objet (Eurocode 8), les manuels actuels n'en proposaient pas encore d'application spécifique aux structures bois.
Le bois - déjà très apprécié pour les maisons individuelles - devient pourtant de plus en plus présent dans l'habitat collectif, les bâtiments industriels et le génie civil, bien que le béton et les structures métalliques y demeurent majoritaires.
Ingénieurs et architectes pourront enfin trouver ici de quoi mesurer l'incidence de l'ECS sur leurs projets depuis que le nouveau zonage sismique de la France étend son application à 60% des communes, soit 21 000 communes contre 6 000 avant 2014.

Publics

Professionnels et futurs professionnels de la filière construction :
  • Techniciens et ingénieurs
  • Formateurs et enseignants
  • Etudiants et stagiaires



JAK JOHAN. Powered by Blogger.