Eurocode 6 : Calcul des ouvrages en maçonnerie




Eurocode 6 : Calcul des ouvrages en maçonnerie
Partie 1-1 regle generales-regles pour la maconnerie arme et mon armee
Partie 1-2 : Règles générales — Calcul du comportement au feu
Partie 1-3: Règles générales - Règles particulières pour les charges latérales
Partie 2: Conception, choix des matériaux et mise en oeuvre des maçonneries
Partie 3: Méthodes de calcul simplifiées et règles de base pour les ouvrages en maçonnerie

 "Article Seulement pour enrichir les connaissances"

Ouvrages en maçonnerie de petits éléments: les règles essentielles
 Les éléments de maçonnerie se déclinent en blocs en béton, briques, béton cellulaire ou pierre naturelle. Leur mise en œuvre doit respecter les règles précisées dans le NF DTU 20.1.

Utilisés dans la réalisation de la majeure partie des maisons individuelles et petits ouvrages, les éléments de maçonnerie gardent une part de marché de la construction considérable.

De différentes natures – blocs en béton, briques de terre cuite, blocs en béton cellulaire autoclavé ou pierres naturelles – leur mise en œuvre doit respecter certaines règles précisées dans le NF DTU 20.1 ”Ouvrages en maçonnerie de petits éléments – Parois et murs”.

Divisé en 5 parties, ce dernier définit, pour l’exécution des ouvrages de parois et murs de bâtiments (qu’il s’agisse de murs simples, composites, doubles ou avec doublages) :

    les clauses techniques d’exécution ;
    les critères généraux de choix des matériaux utilisés ;
    les clauses administratives spéciales applicables ;
    les critères de choix des éléments en fonction de l’exposition des façades à la pluie et au vent (partie plus particulièrement destinée aux maîtres d’ouvrage et concepteurs) ;
    les dispositions constructives minimales applicables ;

dont les points techniques élémentaires à retenir sont développés ci-dessous. Le NF DTU 20.1 ne traite pas, pour le moment, des dispositions à mettre en œuvre dans le cas d’un ouvrage réalisé en zone sismique.
Maçonneries de soubassement

Les soubassements peuvent avoir une partie hors sol en plus de celle enterrée.

Concernant la partie hors sol des soubassements, ne peuvent être utilisés en maçonnerie apparente que les matériaux suivants :

    moellons ou pierre dimensionnée ;
    briques de terre cuite HD et LD pour maçonneries enterrées enduites ou non ;
    blocs de béton pleins, perforés ou creux de granulats courants ou légers.

Lorsqu’un enduit extérieur est prévu sur les maçonneries de soubassement enterrées, il doit être exécuté au mortier de liants hydrauliques (cf?NF DTU 26.1 “Travaux de bâtiment - Travaux d’enduits de mortiers”), ou en utilisant des mortiers de ciment résistants aux milieux agressifs, sur une hauteur minimale de 15 cm au-dessus du niveau fini du sol extérieur.

JAK JOHAN. Powered by Blogger.