Les ponts courants en béton Tome 2




Ce guide technique présente les principales solutions constructives pour la réalisation des ponts courants, à base de produits préfabriqués en béton ou en béton coulé en place. Il synthétise les principales recommandations relatives au pompage des bétons, à l’injection des câbles de précontrainte et aux conditions particulières de mise en oeuvre des bétons. Il précise les informations essentielles pour le contrôle et l’assurance de la qualité ainsi que la gestion des ouvrages.

 "Article Seulement pour enrichir les connaissances"

Conseils pour réaliser votre béton

Si vous réalisez le béton à la main, sans bétonnière, il faut effectuer le mélange le plus juste. Commencer par mélanger le ciment, le sable et les graviers à sec. Faites un petit tas avec vos agrégats et déplacez-le simplement plusieurs fois, ils se mélangeront tout seul.

Une fois le mélange bien homogène, vous pouvez incorporer l'eau au fur et à mesure. Prenez soin de ne pas obtenir un béton trop mouillé, il perdrait en résistance.

Attention ! Si le sable est très humide pensez à réduire la quantité d'eau et si le temps est particulièrement chaud, pensez à mouiller votre support.

Si vous réalisez le béton avec une bétonnière, alimentez la bétonnière en respectant les proportions selon la capacité de la bétonnière, afin d'obtenir toujours le même mélange pour l'ensemble de votre réalisation. N'utilisez pas la capacité maximum de votre bétonnière, mais plutôt 80% de sa capacité. On parle de la capacité de malaxage de la bétonnière.

Remarque importante : la somme des volumes de chaque quantité de sable, gravier, ciment et eau est plus importante que le volume final de béton obtenu et c'est normal (voir plusieurs commentaires de cette page).

Sachez que le volume d'un seau de maçon est de 10 ou 11 Litres et qu'une pelle ronde de maçon standard (27 cm) permet de déplacer environ 5 Litres de granulat.

Remarque importante afin d'obtenir le bon dosage : on ne mesure pas le ciment au seau ou à la pelle si l'on veut respecter correctement les dosages (250, 300, 350 kg/m3). En effet le ciment n'a pas la même densité en sac (densité de l'ordre de 2 à 2,2 pour le ciment standard) qu'une fois remué dans un seau (densité de l'ordre de 1 à 1,2). Il faut travailler en fraction de sac 1/3, 1/2, 1 sac 1 sac 1/3 etc. Donner le dosage du ciment en Litre n'a pas de sens sauf si on a anticipé cet effet.
 

JAK JOHAN. Powered by Blogger.