types de pont


Découvrir les différents types de ponts
1. Le pont-poutres
Il s’agit du type de pont le plus simple, fait d’une section droite – la poutre– reposant sur deux supports situés à chaque extrémité de la poutre.
Construction et matériel:
Le pont-poutres supporte son propre poids et la charge sur des piliers. Ce type de pont est normalement utilisé pour de courtes distances au-dessus d’un cours d’eau étroit ou d’une autoroute. Sinon, les poutres plus longues ont tendance à courber vers le centre et nécessitent un support additionnel.

"Article Seulement pour enrichir les connaissances"


Type d'ouvrage
Cadre
Souvent rencontrés en tant que passages inférieurs pour piétons, faune ou ruisseaux, les ponts-cadres sont établis sur radier, ce qui leur confère une très bonne portance, même sur sol de qualité mediocre. Les piédroits (ou culées) ainsi que les murs de tête en retour soutiennent les remblais, ils peuvent faire l'objet d'une recherche architecturale particulière visant à intégrer convenablement l'ouvrage dans le paysage

Portique simple ou double
Les portiques sont conçus avec une dalle encastrée sur piédroits et sur piles intermédiaires dans le cas de travées multiples, il n'y a donc pas d'appuis et sur beaucoup pas de joints de chaussée, ce qui les dispense d'une grande partie d'entretien. Certains de ces ouvrages sont en partie ou intégralement préfabriqués et donc très rapides à mettre en place

Pont dalle
Les ponts-dalles comprennent une dalle en béton coulée en place à travée unique ou à plusieurs travées continues posée sur appuis et dont la gamme de portées s'étend de 8 à 20 m. L'épaisseur des tabliers varie généralement de 0,45 à 1 m avec un dévers sur la face supérieure pour l'écoulement des eaux, mais peut intégrer des encorbellements en rive qui réduisent la masse de la dalle

Pont dalle nervurée en béton armé
Lorsque la hauteur des poutres est supérieure à trois fois leur largeur, on parle de ponts à poutres sous chaussée, sinon, on parle de dalle nervurée6. Le principal but recherché pour cette variante du pont-dalle est une réduction du poids propre du tablier

Poutres sous chaussée en béton armé
Dans cette configuration, le tablier est composé d'un hourdis reposant sur des poutres, ces dernières peuvent être en I afin d'être allégée, les parties les plus sollicitées étant les extrémités supérieures (compression) et inférieures (traction). Les poutres sous chaussée, de par leur hauteur ont une plus grande inertie que les dalles nervurées et permettent alors des plus grandes portées
JAK JOHAN. Powered by Blogger.