Followers

Béton précontraint – cours et exercices pdf

 Béton précontraint – cours et exercices PDF

 

beton-precontraint-cours-et-exercices

L'idée de soumettre le béton à un effort de compression permanent lui permettant de travailler en flexion sans qu'il n'en résulte de traction avait été émise dès la fin du XIXème siècle. Sa réalisation s'était cependant heurtée aux propriétés mécaniques insuffisantes des aciers de l'époque, ainsi qu'aux conséquences mal maîtrisées des déformations différées du béton soumis à des efforts permanents importants.

C'est seulement à la fin des années 1920 que les progrès dans la fabrication des aciers durs et une meilleure connaissance du comportement différé du béton ont permis à Eugène Freyssinet de mettre au point le béton précontraint, dans lequel les efforts de compression permanents sont obtenus à l'aide d'armatures en acier fortement tendues. Dans un élément en béton armé, l'armature en acier est destinée à se substituer entièrement au béton dans les zones tendues, lorsque celui-ci se fissure par suite d'allongement. Sous charge, les allongements communs des armatures du béton deviennent trop grands, le béton se fissure (micro fissures), l'acier supporte alors seul tout l'effort de traction. Dans un élément poutre en béton précontraint, l'acier précontraint équilibre les efforts des charges extérieures et évite ainsi au béton de se fissurer sous les charges d'exploitation. La compression initiale introduite grâce à la précontrainte des poutres s'oppose Sur tractions engendrées par les charges et surcharges appliquées.

 Par rapport aux béton armé classique, le béton précontraint comporte un ajout de câble permettant de réaliser des structures beaucoup plus légères, donc de très grande portée, là ou le béton armé se serait écroulé sous son propre poids. 

Télécharger

Cours rdm pdf avec exercices corrigées

 

Cours rdm pdf avec exercices corrigées

Cours RDM PDFavec exercices corrigées

Cours RDM avec exercices corrigées La résistance des matériaux, désignée souvent par RDM, est la science du dimensionnement. C’est un...

La résistance des matériaux, désignée souvent par RDM, est la science du dimensionnement. C’est une discipline particulière de la mécanique des milieux continus qui permet de concevoir une pièce mécanique, un ouvrage d’art ou tout objet utilitaire. Ce dimensionnement fait appel à des calculs qui prévoient le comportement de l’objet dont la conception doit réunir les meilleures conditions de sécurité, d’économie et d’esthétique.

L'objet de la résistance des matériaux est l'étude de la stabilité interne c'est à dire la détermination des contraintes et déformations à l'intérieur de la matière et les déplacements des lignes moyennes des structures générés (machines en génie mécanique, bâtiment en génie civil, ). Elle est basée sur des hypothèses simplificatrices vérifiées expérimentalement. La RDM fait appel à la statique du solide qui est une branche de la statique étudiant l'équilibre des pièces dans un mécanisme. C'est un maillon essentiel dans le dimensionnement des systèmes mécaniques réels.

L’objet de la statique est l'étude de l'équilibre d’un corps ou d’un ensemble de corps solides dans leur géométrie initiale; c’est-à-dire dans la structure non déformée par rapport à un repère Galiléen. Le solide sera considéré comme infiniment rigide. Étudier donc la statique d'une structure revient à étudier sa stabilité externe, d'une part en vérifiant qu'elle ne se comporte pas comme un mécanisme, et d'autre part en déterminant les actions de liaisons (assemblages entre les différents solides et entre la structure et la fondation ou le sol).

La statique et la résistance des matériaux constituent l'outil indispensable de l'ingénieur constructeur pour concevoir et réaliser des ouvrages économiques qui ne risquent ni de se rompre ni de se déformer excessivement sous les actions qui leur sont appliquées.

Ce polycopié s’adresse aux étudiants de deuxième année LMD en Génie Civil et les élèves ingénieurs des écoles préparatoires. Il est rédigé de manière que l’attention du lecteur se concentre sur les applications pratiques du sujet traité. Des problèmes sont accompagnés de leurs solutions. En fin de chaque chapitre des exercices sans solutions sont laissés à la réflexion des étudiants et pourront faire l’objet de travaux dirigés.

Le polycopié est divisé en sept chapitres. Le contenu des quatre premiers chapitres ressort de la statique du solide. Il est structuré de manière à fournir à l’étudiant les bases de la statique afin que ce dernier puisse maitriser l’équilibre de systèmes simples, calculer les réactions aux appuis d’une structure isostatique et rechercher l’équilibre des nœuds d’un système articulé et calculer les efforts intérieurs dans ses barres. Les trois derniers chapitres constituent une introduction à la résistance des matériaux. Le contenu est consacré, en premier lieu, à la mise en place des hypothèses fondamentales de la RDM ainsi qu’aux notions de contraintes et déformations. Ensuite, afin de dimensionner de petites structures élémentaires isostatiques; c'est-à-dire l'étude de la résistance et de la déformation des éléments d'une structure, de déterminer ou de vérifier leurs dimensions afin qu'ils supportent les charges dans des conditions de sécurité satisfaisantes et au meilleur coût (optimisation des formes, dimensions, nature des matériaux ...) des cas de sollicitations simples (traction/compression, cisaillement pur) sont étudiées.

Télécharger

Lecture de Plan Batiment pdf

 

Lecture de Plan Batiment pdf

 Cours et formation de lecture de plan batiment pdf La construction d'un bâtiment est une opération complexe qui nécessite la collaboration de nombreux ...

LECTURE DE PLAN BATIMENT
1. INTRODUCTION - LE PROJET DE CONSTRUCTION
2. PLAN DE SITUATION ET PLAN DE MASSE
2.1. Plan de situation
2.2. Plan de masse
3 - DESSINS D’ARCHITECTURE
3.1. Les plans
3.1.1. Définition d’un plan
3.1.2. Plans d’architecture
3.1.3. Cotation des plans d’architecture
3.1.3.1. Valeurs des cotes des plans d’architecture
3.1.3.2. Principe de cotation des plans
3.2. Les coupes
3.2.1. Une coupe en dessin de bâtiment
3.2.2. Conventions de représentation
3.2.3. Cotation
3.2.3.1. Lignes de cotes verticales
3.2.3.2. Indication des niveaux
3.2.3.3. Autres cotes et indications diverses
3.3. Les façades
4. DESSINS DE COFFRAGE
4.1. Plan de coffrage
4.1.1. Définition
4.1.1.1. Principe d’obtention d’un plan de coffrage
4.1.1.2. Dénomination des plans de coffrage
4.1.2. Conventions de représentation
4.1.2.1. Nature des traits en fonction des éléments représentés
4.1.2.2. Repérage des différents éléments de structure
4.1.3. Cotation
4.1.3.1. Lignes de cotes
4.1.3.2. Cotation des niveaux et des épaisseurs
4.1.4. Exemple de plan de coffrage
4.2. Coupes verticales
4.3. Dessin de détail
5. DESSINS D’ARMATURES – PLANS DE FERRAILLAGES

1. INTRODUCTION - LE PROJET DE CONSTRUCTION
La construction d’un bâtiment est une opération complexe qui nécessite la collaboration de
nombreux intervenants (maître d’ouvrage, maître d’œuvre, bureau de contrôle technique,
bureaux d’études techniques, entreprises), et qui s’appuie sur un ensemble de dossiers
comprenant des pièces écrites (CCTP, DQE, PPSPS,…) et des pièces dessinées.
Un projet de construction est une maison individuelle, un bâtiment administratif, un
immeuble, une rénovation, une usine, un bâtiment agricole ou industriel, etc.…
Les documents nécessaires à la réalisation d’une construction sont de deux types :
- LES DESSINS, réalisés par des bureaux d’architecture et d’études spécialisées, - LES PIECES ECRITES, telles que les devis et les cahiers des charges.
LES DESSINS :
- Le plan de situation qui situe le terrain à bâtir. - Le plan de masse qui définit la position de la construction sur le terrain, - Les dessins d’ensemble :
- Les façades
- Les plans des différents niveaux
- Les coupes verticales
- Les dessins de détails
- Les dessins d’exécution :
- Les plans de fondations
- Les plans de béton armé
- Les plans de charpente
- Les plans de corps d’état secondaire : électricité, chauffage, plomberie … 

Télécharger

BETON ARME Eurocode 2 pdf

 

BETON ARME Eurocode 2 S. Milton

BETON ARME Eurocode 2 S. Milton
Cet ouvrage a la double ambition d'expliquer la nouvelle réglementation de l'Eurocode 2 et de présenter les méthodes pour l'appliquer.

Les principes mécaniques sous-jacents à la réglementation sont rappelés, puis la réglementation est présentée en se référant systématiquement aux articles concernés. À travers de nombreux exercices corrigés et complets, la méthodologie est mise en lumière afin de réaliser le dimensionnement ou la vérification d'éléments de structure en béton armé.Les applications numériques de ces exercices sont particulièrement détaillées.

Le cours se focalise sur le dimensionnement des éléments courants du béton armé: poutre rectangulaire, poutre continue, poutre en T, poteau et dalle. Le dimensionnement des armatures sous les sollicitations classiques (effort normal, effort tranchant, moment fléchissant) et leurs vérifications sont présentées. Les prescriptions particulières pour la réalisation (enrobage, durabilité, espacement, ouverture des fissures, etc.) sont aussi illustrées.

Cette 2e édition mise à jour comporte un nouveau chapitre sur les semelles de fondation.Au sommaire:Partie 1: Généralités; Partie 2: Comportement des matériaux; Partie 3:Durabilité, dispositions constructives et analyses structurales; Partie 4: Flexion simple d'une poutre rectangulaire aux ELU et aux ELS; Partie 5: Flexion simple d'une poutre en T aux ELU et aux ELS; Partie 6:Flexion simple d'une poutre continue; Partie 7: Effort tranchant; Partie 8: Les poteaux et les semelles de fondations.

Télécharger
Achète-le

Choisir et Realiser Les Fondations pdf

 

Choisir et Realiser Les Fondations

Sommaire Construire sa maison Choisir et Réaliser Les Fondations

Chapitre 1 Charges permanentes et d’exploitation- Données de base
Chapitre 2 Ciments courants et bétons de structure
Chapitre 3 Aciers en barres et en treillis soudés
Chapitre 4 Béton armé : principes et applications
Chapitre 5 Armatures et dispositions constructives des ouvrages en béton armé
Chapitre 6 Plans d’exécution : semelles et chaînages de pavillon
Chapitre 7 Dimensions et armatures de semelles continues et isolées
Chapitre 8 Réalisation des fondations par semelles et plots intermédiaires
Chapitre 9 Fondations et armatures de maison sur vide sanitaire
Chapitre 10 Fondations par longrines appuyées sur des puits ou des plots
Chapitre 11 Projet de construction, sondages et fondations
Chapitre 12 Assainissement des soubassements et des fondations
Chapitre 13 Sols de fondation, charges et pressions- Risques de tassements et désordres 

Télécharger

Cours pratique et guide pour conducteur travaux pdf

 

cours-pratique-et-guide-pour-conducteur-travaux-pdf

Cours pratique et guide pour conducteur travaux

Le module : «RÉALISATION DE L’INSTALLATION DU CHANTIER», s’apprend pendant le quatrième semestre de formation,donc dans le deuxième semestre de la deuxième année de formation, à une cadence de 3 heures par semaine, c’est-à-dire pendant 8 semaines.

Ce module est conçu autour du processus de la construction de bâtiment. Les thèmes développé recouvrent à la fois des étapes de l’acte de construire (commercial, études, exécution...) et des thèmes transversaux (avises nécessaires, choix de stockage, choix de matériel).

L’importance des grandes étapes de déroulement des activités d’apprentissage des «Réalisation de l’installation du chantier», est de connaître le but et les objectifs suivantes :

  • Connaître les intervenants dans l’acte de construire ;
  • Connaître les missions d’un conducteur de travaux ;
  • Connaître le déroulement d’une opération de construction ;
  • Connaître les phases de préparation d’un chantier ;
  • Savoir dimensionner les surfaces nécessaires pour un chantier ;
  • Savoir déterminer les besoins en matériaux et matériels ;
  • Savoir-faire le plan d’installation d’un chantier ;


Les tâches d'un conducteurs de travaux sont multiples et se résument comme suit :

  1.     Connaître les intervenants dans l’acte de construire;
  2.     Connaître les relations entre ces partenaires;
  3.     Connaître les missions d’un conducteur de travaux dans le phase des études et dans le phase des travaux;
  4.     Connaître la méthode de traitement d’un dossier;
  5.     Connaître les nécessités des utilités sur chantier;
  6.     Analyser la réglementation en vigueur;
  7.     Demander les autorisations nécessaires aux fournisseurs ;
  8.     Assurer les branchements nécessaires pour chaque réseau;
  9.     Connaître les besoins en matériel du chantier;
  10.     Analyser la classification et faire le choix des matériels;
  11.     Déterminer l’emplacement du matériel sur chantier;
  12.     Planifier et gérer les moyens du matériel sur chantier;
  13.     Connaître identifier l’environnement d’un chantier;
  14.     Déterminer les besoins des cantonnements de chantier;
  15.     Déterminer les surfaces nécessaires pour dépôts des matériaux,
  16.     Choix du système de clôture de chantier;
  17.     Tracer le plan d’installation d’un chantier;

Télécharger

Exercices – Beton Armé pdf

Exercices de beton armé


Exercices – Beton Armé

 

La paix soit sur vous Il s'agit d'un cahier avec une série d'exercices qui corrigent certains concepts qui recommandent vos connaissances, des exercices sur le béton armé.


Tout le monde sait que les exercices de béton armé sont compliqués, mais avec ce livre, vous passerez l'examen de béton armé pendant que vous êtes assuré.


Laissez-nous un commentaire motivé. 

Télécharge

 

Module découvert MST2 Génie Civil pdf

 Module découvert MST2 Génie Civil pdf

 

master génie civil paris, master génie civil france, paris-saclay frais d'inscription, formation université paris-saclay, paris-saclay candidature master, campus france

Un bâtiment est comme toutes les autres constructions, un ensemble réalisé par des entreprises pour le compte d’un maitre d’ouvrage.

Le maitre de l’ouvrage se déclare souvent incompétent pour transformer ces impératifs d’utilisation en exigence de construction, c’est pourquoi il fait appelle pour cette mission à un maitre d’œuvre (architecte, BET).

L’architecte s’il est capable de conseiller les impératifs d’esthétiques et d’urbanisme aux conditions d’utilisation des locaux, se trouve incompétent en ce qui concerne les problèmes techniques posé par une construction, c’est pourquoi le maitre d’œuvre (c’est la personne qui est chargé de la réalisation sera le plus souvent une équipe pluridisciplinaire (architecte,ingénieur Génie Civil, corps d’état secondaire CES) qui se regroupe dans un BET.

Si le respect des règles de la construction est facile à prévoir, il n’en est pas du même du coût,c’est pourquoi un appel à la concurrence plus au moins étendue aux prix des entreprises.

L’entreprise fait appel au BET qui définira les solutions techniques et les quantités unitaires qui seront transformé en quantité totale par le bureau de métré (le métreur évalue les quantités totales des matériaux destinés à la construction).
Les services d’étude des prix transformeront ces quantités totales en un prix global qui sera proposé pour la réalisation des travaux.

Une fois l’affaire se conclue, l’entreprise devra réaliser les travaux dans le cadre d’un marché qui est souvent forfaitaire.

Télécharge

 

Dosage béton à la pelle et au seau pdf

  Dosage béton bétonnière à l'aide d'un seau de maçon. ... le dosage du béton : 10 pelles de sable, 14 pelles de graviers, un sac de ciment de....

 

Dosage béton à la pelle et au seau pdf

 Dosage béton à la pelle et au seau pdf

Comment doser le béton à la pelle
Ce document donne le Dosage béton à la pelle et et au seau ; les types de bétons concernées sonts les suivants :

  1.     Béton de propreté dosé à 150 kg de ciment par m3,
  2.     Béton courant dosé à 250 kg de ciment par m3,  
  3.     Béton Armé dosé à 350 kg de ciment par m3,
  4.     Béton de fondation dosé à 300 kg de ciment par m3,
  5.     Mortier d'assemblage d'agglos dosé à 300 kg de ciment par,
  6.     Mortier de rejointoiement dosé à 350 kg de ciment par m3,
  7.     Chape lissée dosée à 400 kg de ciment par m3,
  8.     Chape sur sol en béton dosée à 300 kg de ciment par m3,
  9.     Chape pour carrelage à faibles sollicitations dosée à 225 kg de ciment par m3,
  10.     Chape pour carrelage à sollicitations modérées dosée à 275 kg de ciment par m3,
  11.     Chape pour carrelage à fortes sollicitations dosée à 325 kg de ciment par m3 (mètre cube), 

Télécharger 

Initiation au métré et à l'étude des prix pdf

 Initiation au métré et à l'étude des prix pdf

 

Initiation au métré et à l'étude des prix pdf

Qu'est-ce Qu'un métré?


Lorsque l’on décide de construire un ouvrage, qu'il s'agisse d'une construction neuve, d'une réfection ou de l'extension d'une construction déjà existante, une étude financière est indispensable.

 Quelle que soit la nature du travail envisage, l'estimation de sa valeur est inévitable aussi bien pour le client que pour l'exécutant.

Trois cas d’estimation peuvent être envisages:
1. Estimation avant réalisation
2. Estimation en cours de réalisation
3. Estimation après réalisation.


-Avant métré et métré

- Quantité d'ouvrage total, quantité d'ouvrage partiel et quantité d'ouvrage élémentaire.
La valeur globale d'un ouvrage s'obtient en faisant la somme des produits des quantités d'ouvrages élémentaires par les prix unitaires correspondants.

Il existe en fait toute une gamme d'expressions, depuis celiez indiquée jusqu'à la forme simplifiée ou représenterait la quantité d'ouvrage total et le prix unitaire global pour l'ensemble des travaux ou ouvrages élémentaires entrant dans l'ouvrage total.

Ainsi, un ouvrage déterminé, tel un mur de clôture, pourra être estimé de diverses façons, selon qu'on envisagera :

La quantité d'ouvrage totale (mur complet) calculée en mètres linéaires de mur;

Les quantités d'ouvrages partiels groupés soit par nature (éléments constitutifs : fondation, mur proprement dit elle élévation, couronnement), soit par matériaux (béton, béton armé, brique, etc.);

Les quantités d'ouvrages élémentaires correspondant a l'élément de construction, c'est-à-dire a l'ouvrage entièrement décomposé:

Terrassement: fouille en rigole, évacuation des déblais; Béton armé: fourniture et façon de béton pour béton armé, ferraillage, coffrage;

Briques : fourniture et façon de maçonnerie de briques pleines, jointoiement, etc.;

En définitive, la méthode adoptée (synthèse des quantités ou discrimination de celles-ci ) dépendra a la fois:

Du point de vu auquel on se place (client ou entreprise); Du but de l'estimation (estimation rapide approchée ou estimation précise);

Telecharger

 

le réglement béton armé BAEL 91 modif 99

Règles BAEL 91 modifiées 99: Règles techniques de conception et de calcul des ouvrages et constructions en béton armé suivant la méthode des états-limites (Blanche BTP) (French Edition)

 
le réglement béton armé BAEL 91 modif 99

Les Règles BAEL 83 avaient, en 1989, fait l'objet d'une révision, approuvée par le décret n092-72 du 16 janvier 1992.

Le nouveau texte, dit "Règles BAEL 91", avait notamment étendu le domaine d'application aux bétons à hautes performances (BHP) de résistances caractéristiques à la compression comprises entre 40 et 60MPa.

L'évolution des techniques, ainsi que l'expérience acquise depuis 1991, ont conduit la Commission de suivi des Règles BAEL et BPEL à introduire dans les Règles BAEL 91 trois modifications de nature différente :

  • la première qui concerne l'article A 4.5,3, a pour objet de corriger la sévérité un peu excessive des règles relatives à la fissuration ;
  • la deuxième vise l'article B 1.1. Elle tient compte des changements survenus dans la dénomination des ciments, sans apporter de modification de fond ;
  • la troisième, sous forme d'une annexe additionnelle (annexe F), introduit des règles de dimensionnement valables pour des BHP de résistances caractéristiques comprises entre 40 et 80 M Pa. Entre 40 et 60 M Pa, un choix est donc possible entre cette annexe F et les Règles BAEL 91 proprement dites, dont le domaine d'application n'a pas été modifié. Mais, dans cet intervalle de résistances 40-60MPa, les règles de l'annexe F présentent sur les règles antérieures, l'avantage d'offrir une meilleure fiabilité et de conduire à de meilleures conditions de durabilité. 

Telecharger 

 

Etude des voiries et des solutions d'assainissement du projet Bab Sahra pdf

Etude des voiries et des solutions d'assainissement du projet Bab Sahra pdf

Etude des voiries et des solutions d'assainissement du projet Bab Sahra pdf


Le présent rapport est le Projet de Fin d’Études de Mounir MAHDADE, élève ingénieur de l’École Hassania des Travaux Publics, en 3ème année génie hydraulique, environnement et ville, option : Ingénierie de la ville et l’environnement. Il s’intitule « Étude des voiries et des solutions d’assainissement du projet BAB SAHRA de la ville de Guelmim».


Ce Projet de Fin d’Etudes a été effectué au sein de GEANT MATERIEL ET TRAVAUX, dans une période allant du 15 Février au 15 Juin 2014.


Ainsi, mon travail de fin d’étude a porté sur les éléments suivants :

  • -Étude bibliographique du projet : Les méthodes de calcul en Assainissement et en VRD ;
  • -Collecte des informations sur la région de Guelmim : Climat, géologie et hydrologie ;
  • -La réalisation des études du réseau d’assainissement du lotissement Bab Sahra, de la voirie et de l’alimentation en eau potable.

Pour effectuer ce travail, une étude détaillée, a été réalisée pour chaque lot de voirie, d’assainissement et de l’eau potable.

  • Pour la voirie : il a été effectué le tracé des axes des différentes voies du projet selon le plan de masse donné par l’architecte. Le calage du profil en long et du profil en travers type de la chaussée ainsi que le calcul du métré ont été effectué à l’aide du logiciel COVADIS.
  • Pour l’assainissement : il a été effectué le dimensionnement d’un réseau unitaire de collecteurs enterrés.
  • Pour l’alimentation en eau potable : le développement du réseau maillé a été étudié à l’aide du logiciel EPANET.
  • La réalisation des études de l’hors site.

Pour les effectuer, une étude du réseau d’assainissement du collecteur hors site avec dimensionnement de la station de relevage.

Telecharger

Structure Modulaire Béton Arme, Pour La Construction De Bâtiment pdf

 Structure Modulaire Béton Arme, Pour La Construction De Bâtiment pdf

 

structure-modulaire-beton-arme-pour-la-construction-batiment

Structure constituée de poteaux préfabriqués (20), d'éléments de plancher autoportants (300) en plaques minces, avec poutres incorporées, et d'un système de contreventement approprié; tous ces éléments étant réunis au moyen d'un béton de remplissage complémentaire (2) coulé sur les éléments de plancher (300). 


L'invention  concerne  un  procédé  et  un  dispositif   de  construction  de  bâtiments  à  ossature  modulaire  en  béton  armé. Le  challenge  de   la  construction  de  bâtiments 3st  triple  :  architectures,  délais,  coûts..  De  nom- Dreux  systèmes  constructifs  ont  déjà  été  élaborés, jans  le  passé,  pour  le  gagner. Cependant,  il  s'avère  difficile  de  répondre,  à   la fois,  aux  trois  conditions. Le  procédé  et  le  dispositif  selon  l'invention visent  à   remédier  à  cette  situation,  en  faisant  appel à  une  ossature  modulaire  en  béton  armé,  permet- tant  de  répondre,  tout  d'abord,  aux  critères  de coûts  et  de   délais,  puis   au  critère  architectural  par des  possibilités  de  combinaisons  de,  seulement, deux  composants. 

Telecharger

Livres les plus Télécharger