calcul des lisses de bardages pdf

calcul des lisses de bardages pdf


calcul des lisses de bardages pdf
calcul des lisses de bardages pdf
Une partie de livre
- Introduction:
Les lisses de bardages sont constituées de poutrelles (.. UAP) ou de profils minces pliés. Disposées horizontalement, elles portent sur les poteaux de portiques ou éventuellement sur des potelets intermédiaires. L'entre axe des lisses est déterminé par la portée admissible des bacs de bardage.
- Détermination des sollicitations:
Les lisses, destinées à reprendre les efforts du vent sur le bardage, sont posées naturellement pour présenter leur inertie maximale dans le plan horizontal.
La lisse fléchit verticalement en outre, sous l'effet de son poids propre et du poids du bardage qui lui est associé, et de ce fait fonctionne à la flexion déviée.
- Evaluation des charges et surcharges:
- charges permanentes (G) : (perpendiculaire à l'âme) This propre de la lisse et du bardage qui lui revient.
charges accrochées éventuelles...

  Continuer Pour Telecharger livre à la page suivante Num 2

calcul des lisses de bardages pdf

Remarque 
Les profilés laminés de calibres inférieurs ou égales à l' IPE 200, sont généralement d'une section de classe 1.
La vérification de la section à la résistance est donnée par la formule suivante:

Sections de classe 1 et 2:
(M (y.sd)/ M (ply.Rd) )^α +(M (z.sd)/ M (plz.Rd) )^β ≤ 1.O 

calcul des pannes pdf

calcul des pannes pdf

calcul des pannes pdf
calcul des pannes pdf
Une partie de livre
- Introduction:
Les pannes sont des poutres destinées à transmettre les charges ct surcharges s'appliquant sur la couverture à la traverse ou bien à la ferme.
En outre, elles peuvent agir comme éléments comprimés en tant que partie du système de contreventement (voir CH.7) et participent à la stabilisation vis-à-vis du déversement de la traverse.

- surcharge du vent (V):
La charge du vent est également fonction de l'implantation du site de construction et de la forme de la construction :
le plus souvent, ces charges agissent en soulèvement, donc en sens inverse des précédentes.
Perpendiculaire au versant: V
- Principe de dimensionnement:
Les pannes sont dimensionnées par le calcul pour satisfaire aux vérifications suivantes : .....
Remarque:
Compte tenu de la faible inertie transversale des pannes, et dès lors que la pente des versants (α) atteint 8 à 10%. l'effet de la charge (Q'ysd') (perpendiculaire à l'âme de la panne) devient préjudiciable et conduit à des sections de pannes importantes, donc onéreuses.
La solution consiste a réduire la portée transversale des pannes en les reliant entre elles par des liernes (tirants), situés à mi- portée.
Ces liernes sont des tirants qui fonctionnent en traction.

  Continuer Pour Telecharger livre à la page suivante Num 2

calcul des pannes pdf

Remarque :  
Les liernes sont des tirants qui fonctionnent en traction et qui sont soumis à des efforts croissants, au fur et à mesure qu'ils se rapprochent du faitage.
Les efforts de traction sollicitant les liernes ne peuvent pas être attachés aux pannes faitières, qui périraient transversalement. Ils sont donc transmis aux fermes (traverse) par des tirants en diagonale (bretelles). 

Action de la neige sur les constructions selon RNV 99 pdf

Action de la neige sur les constructions selon RNV 99 pdf

Action de la neige sur les constructions selon RNV 99 pdf
Action de la neige sur les constructions selon RNV 99 pdf
Une partie de livre
-Objet et domaine d'application:
Le présent règlement (Règle Neige et vent Algérien) définit les valeurs représentatives de la charge statique de neige sur toute
surface : située au dessus du sol et soumise à l'accumulation de la
neige et notamment sur les toitures. Il s'applique à l'ensemble des constructions en Algérie situées à une altitude inférieure à 2000 METRES Au delà de 2000 metres le marcher doit préciser la valeur DE charge de neige à prendre en compte.
- Charge de neige sur le sol:
La charge de neige sur le sol S, par unité de surface est fonction de la localisation géographique et de l'altitude du lieu considéré.
La valeur de S. est déterminée par les lois de variation suivantes en fonction de l'altitude du point considéré (RNV99. Art.)
Remarque:
Les dispositions de charges à prendre en compte sont celles produisant les effets les plus défavorables parmi les cas da la figure ci-dessus.
Dans le cas où une rive de la toiture se termine par un obstacle, tels que garde corps, barrière à neige, ou tout autre obstacle, le coefficient de forme de la toiture ne peut être réduit à une valeur inférieure à 0.8.
- Toitures à versants multiples symétriques (avec pente inférieure à 60°):
Le coefficient de forme à considérer est celui correspondant à la disposition de charges produisant les effets les plus défavorables parmi les cas suivants:
• Cas de toitures à deux versants.
• Cas de la figure suivante. avec les coefficients de forme donnés par le tableau ci-dessous.

  Continuer Pour Telecharger livre à la page suivante Num 2

 

Action de la neige sur les constructions selon RNV 99 pdf

Bientôt sur le site :  Etude au vent selon le règlement algérien (RNV99)
Le présent document technique réglementaire (DTR) fournit les procédures et principes généraux pour la détermination des actions du vent sur l'ensemble d'une construction et sur ses différentes parties.
Le document est fondé sur une approche probabiliste :
les actions normales et extrêmes des anciennes règles (NV65) sont remplacées par le concept unique d'action caractéristique définie par référence à un zonage territorial lié aux spécificité climatique locale. 

Le règlement découle principalement du règlement européen unifié (Eurocode) qui est cohérent avec les méthodes aux états limites. 

etude au vent selon rnv99 PDF

Étude au vent selon RNV99 PDF

etude au vent selon rnv99 PDF
etude au vent selon rnv99 PDF

Une partie de livre
- Introduction:

Le présent document technique réglementaire (DTR) fournit les procédures el principes généraux pour la détermination des actions du vent sur l'ensemble d'une construction et sur ses dillérentes parties.
Le document est fondé sur une approche probabiliste :
les actions normales el extrêmes des anciennes règles (NV65) sont remplacées par le concept unique d'action caractéristique définie par référence à un zonage territorial lié aux spécificité climatique locale.
Le règlement découle principalement du règlement européen unifié (Eurocode) qui est coherent avec les méthodes aux états limites.
- Domaine d'application:
Le présent réglement DTR s'applique aux constructions suivantes dont la hauteur est inférieure à 200 mm. Bâtiments à usage d'habitation, administratifs, scolaires, industriel, etc....
• Cheminées et ouvrages similaires.
• Ouvrages de stockages (réservoirs, châteaux d'eau, silos, etc.
• Structures verticales en treillis pylônes, grues,
échafaudages, etc....
- Calcul du coefficient dynamique:
Le coefficient dynamique 'Cd' tient compte des effets de réduction dus à l'imparfaite corrélation des pressions exercées sur les parois ainsi que des effets d'amplification dus à la partie de turbulence ayant une fréquence proche de la fréquence fondamentale
d'oscillation de la structure.
Le coefficient 'Cd' est déterminé à l'aide des abaques (Voir annexe). Ces abaques correspondent à des bâtiments ou cheminées de moins de 200 m de hauteur. Pour les valeurs intermédiaires, il y a lieu d'interpoler ou d'extrapoler linéairement.

  Continuer Pour Telecharger livre à la page suivante Num 2

etude au vent selon rnv99 PDF

Contenu du livre :  
1- Introduction
2- Domaine d'application
3- Détermination de la pression statique du au vent
4- Calcul du coefficient d'exposition
5. Calcul des facteurs de site
6- Calcul du coefficient dynamique
7- Détermination des coefficients de pression
8- Calcul de la force de frottement
9. Action d'ensemble
10-Exemple d'application
11- Calcul de la stabilité d'ensemble 

element de projet calcul des elements resistants d’une construction PDF

élément de projet calcul des elements résistants d’une construction PDF

element de projet calcul des elements resistants d’une construction PDF
element de projet calcul des elements resistants d’une construction PDF
Une partie de livre

- Charges et surcharges appliquée sur la structure :

Pour les bâtiments à un seul niveau, les principales charges, outre le poids de la structure elle-même, sont la neige et le vent, bien que dans certaines régions faille également envisager les actions sismiques. Par ailleurs, pour certains bâtiments, les réseaux et équipements techniques et les finitions intérieures sont suspendus à l'ossature et aux éléments secondaires. Le poids propre de l'ossature en acier est classiquement de 0,2 à 0,4 kN/m2 de projection horizontale. Les bâtiments à ossature en acier sont bien plus légers que les bâtiments en béton ou en maçonnerie. Ils permettent des économies sur les coûts des fondations.

- Contreventements:

Un portique est stable dans son propre plan, mais doit être contreventé pour en assurer la stabilité hors plan. Ceci se fait généralcment au moyen d'un contrevcntement (souvent composé d'éléments en cornières ou tubulaires) dans le plan de la toiture. entre les portiques externes. Il peut être approprié d'utiliser une poutre au vent pour qu’elle transmette les charges latérales vers les portiques en pignon qui sont alors contrevents Le contreventement horizontal d'une toiture (poutre au vent) fonctionne à la manière d'une poutre sappuyant contre des contreventements verticaux. En général, les pannes servent de membrures et la poutre à treillis est complète une fois que des diagonales lui sont ajoutées.
Les contreventements verticaux sont disposés dans les lignes de poteaux et se servent des poteaux comme éléments de membrure. Pour minimiser les effets des changements de températures dans les bâtiments longs, il est recommandé de disposer les treillis le plus près possible du milieu du bâtiment (Fig.10).

  Continuer Pour Telecharger livre à la page suivante Num 2

element de projet calcul des elements résistants d’une construction PDF

Résumé :  
Ce document s'adresse en général à tous ceux qui, ayant acquis les connaissances de base en Résistance des Matériaux. et en réglementation relative aux structures en acier, souhaitent aborder le calcul de vérification ou de dimensionnement des structures métalliques.  

specificites de la projection Mise en oeuvre des Bétons Projetés pdf

spécificités de la projection Mise en oeuvre des Bétons Projetés pdf

specificites de la projection Mise en œuvre des Bétons Projetés pdf
specificites de la projection Mise en oeuvre des Bétons Projetés pdf
Une partie de livre

Cheminement du béton en voie mouillée

Dans la méthode de projection par voie mouillée à flux dense, le cheminement est le suivant :
- Le béton malaxé est déversé dans la machine. Il contient déjà la quantité d’eau nécessaire à sa mise en œuvre ainsi qu’un adjuvant assurant sa fluidité (superplastifiant).
- Il  est  véhiculé,  à  faible  vitesse,  jusqu’à  la  lance  par  pompage :  système  à  pistons  (le  plus couramment utilisé), système à vis ou péristaltique.
- l’air comprimé est introduit à la lance, ainsi que le raidisseur (quasi obligatoire sauf pour les bétons de sable projetés en faible épaisseur). Il éclate le mélange en petites masselottes.
- Ces  masselottes  sont  projetées  contre  le  support  par  le  jet  d’air  comprimé  qui  assure  la  mise  en place du béton et son compactage. La vitesse en sortie de lance est de l’ordre de 30 m/s.

Domaines exclusifs de la voie sèche

Elles  recouvrent  les  domaines  où  la  qualité  du  béton,  la  compacité,  l’adhérence  et  la  limitation  du  retrait sont prépondérants :
- réparations et renforcement de structures,
- réalisation de voiles minces avec armatures,
- projection de béton réfractaire,
- rejointoiement de maçonneries à joints larges et profonds,
- protection  immédiate  de terrain  avec activité  discontinue  et  volume  unitaire restreint (blindage  de puits, de tunnel, plots alternés en soutènement, reprise en sous-œuvre).

  Continuer Pour Telecharger livre à la page suivante Num 2

spécificités de la projection Mise en œuvre des Bétons Projetés pdf
Table de matières :  
Rappel technologique sur la projection de béton
Spécificités de la méthode de projection par voie sèche
Spécificités de la méthode de projection par voie mouillée
Domaines d’utilisation des deux grandes méthodes de projection
Voie sèche – voie mouillée : comment choisir ?
Voie sèche – voie mouillée : quelles épaisseurs maximales ? 

calcul de fondation superficielles PDF

calcul de fondation superficielles PDF

calcul de fondation superficielles PDF
calcul de fondation superficielles PDF
Une partie de livre

CALCUL D’UNE FONDATION PAR LA THÉORIE DE LA PLASTICITÉ

Sauf  spécification  contraire  dans  le  texte,  on  étudie  dans  ce paragraphe le cas d’une semelle filante de longueur infinie, de largeur (B) et supportant une charge (P) par mètre de longueur.Prandtl a étudié la rupture sous une fondation rugueuse, à partir de la théorie de Rankine en considérant un schéma de rupture (figure 37), avec un coin de sol sous la fondation en état de poussée et un coin en état de butée. (Qu)est la contrainte qui provoque la rupture((u)pour ultime).

CALCUL MODERNE D’UNE FONDATION SUPERFICIELLE

La méthode  est  celle  détaillée  dans  les  « Règles  Techniques  de Conception et de Calcul des Fondations des Ouvrages de génie civil ». C.C.T.G. applicable aux marchés publics de travaux - Fascicule 62 - Titre V. Ces règles ont déjà été évoquées en 6.6 pour le calcul d’un mur de soutènement. Contrairement au paragraphe 7.1, nous considérons une semelle de longueur L quelconque.

Démarche générale du calcul de la fondation

 - Les calculs justificatifs sont conduits suivant la théorie des états limites. Un «état limite» est celui pour lequel une condition requise est strictement satisfaite et cesserait de l’être en cas de modification défavorable d’une action.Sont distingués :
-  les  états  limites  ultimes  (ELU)  au-delà  desquels  il  y  a  risque  de rupture ;
-  les états limites de service (ELS) au-delà desquels l’ouvrage ne serait plus  susceptible  de  remplir  sa  fonction  (par  exemple  déformations excessives).
La  justification  de  la  structure  doit  être  envisagée  pour  différentes situations parmi lesquelles :
•les situations en cours de construction ;
•les situations en cours d’exploitation ;
•les situations accidentelles, telles que les séismes.

  Continuer Pour Telecharger livre à la page suivante Num 2

calcul de fondation superficielles PDF Telecharger

Table de matières :  
CALCUL D'UNE FONDATION PAR LA THÉORIE DE LA PLASTICITÉ
Sol pulvérulent non pesant et semelle enterrée
Sol pulvérulent, pesant
 Sol non pesant, cohérent et frottant
Sol à la fois pesant, cohérent et frottant
Cas particuliers
Calcul de la contrainte admissible
CALCUL MODERNE D’UNE FONDATION SUPERFICIELLE
Démarche générale du calcul de la fondation
Classification des sols

Etapes de calcul d’une fondation superficielle 

Mure de soutenement poussèe et butee PDF

Mure de soutènement poussée et butée PDF

Mure de soutènement poussèe et butèe PDF
Mure de soutènement poussèe et butèe PDF
Une partie de livre
ÉTAPES DU CALCUL MODERNE D’UN MUR DE SOUTÈNEMENT
La démarche est identique à celle qui est plus complètement détaillée au paragraphe 7.2, concernant le calcul des fondations superficielles.
Elle s’appuie sur les «règles Techniques de Conception et de Calcul des Fondations des Ouvrages de génie civil », C.C.T.G.1 applicable aux  marchés  publics  de  travaux  -  fascicule  62  -  titre  V.
Il  est  fait appel aux notions récentes de calculs aux états limites : état limite de service (ELS) et état limite ultime (ELU).
Ces deux états marquent le passage d’un ouvrage sûr et efficace à un ouvrage ne remplissant plus correctement sa fonction (ELS), puis à un ouvrage avec risque de rupture (ELU).
La démarche comporte les étapes suivantes :
1) analyse des zones où s’exercent poussée et butée ;
2) calcul des contraintes et des actions ;
3) calcul des combinaisons d’actions en ELS et en ELU ;
4) calcul de l’excentricité  e=M/N;
5) vérification de la stabilité au glissement (ELU) ;
6) vérification de la stabilité au poinçonnement (ELS et ELU) ;
7) stabilité au renversement : vérifier pour ELU  e < 0,45.B(B= largeur de la base de la fondation) ;
8) non-décompression du sol : vérifier pour ELS  e < B/6 ;
9) stabilité vis-à-vis d’un glissement général ;
10) calcul des tassements prévisibles (cf. chapitre 5).
NOTION DE POUSSÉE ET DE BUTÉE
Imaginons  un  écran  mince  vertical  lisse  dans  un  massif  de  sable.  Il  est soumis par définition à la poussée au repos. En supprimant le demi massif de gauche, et en déplaçant  l’écran parallèlement à lui même vers la droite, il se produit un équilibre dit de butée (ou passif). En le déplaçant vers la gauche, il se produit un équilibre de poussée (ou actif).

  Continuer Pour Telecharger livre à la page suivante Num 2

Mure de soutènement poussèe et butèe PDF TELECHARGER

Table de matières :  

ÉTAT DES SOLS AU REPOS
NOTION DE POUSSÉE ET DE BUTÉE
THÉORIE DE COULOMB
THÉORIE DE RANKINE
CALCUL DES EFFORTS SUR UN MUR VERTICAL
ÉTAPES DU CALCUL MODERNE D’UN MUR DE SOUTÈNEMENT