la maison sur mesure la technique circulation pdf

la maison sur mesure la technique circulation pdf

la maison sur mesure la technique circulation pdf
la maison sur mesure la technique circulation pdf

Une partie de livre
Circulations horizontales
Les largeurs de circulations horizontales sont les suivantes (fig. 6-1)
0.60 m passage minimum pour une personne
0,80 m: couloir d'accès
0,90 m largeur normale pour un couloir ou
pour une personne portant un cabas de provisions:
1,05 m une personne doit se placer de cotè
pour en laisser passer une autre; une personne porte un plateau une personne porlant une valise;
1,25 m: deux personnes se croisent facilement ; une personne portant deux valises largeur suffisant pour accéder à un rangement;
2,15 m quelqu'un peut passer entre un siège et une personne debout devant un miroir.
Sécurité
Pour assurer la sécurité des portes, dormants et parties fixes en glace, placées en travers de la circulation dans les locaux et dégagements communs des immeubles d’ ha, le verre trempé ou feuilleté est obligatoire si les vitrages ont une surface supérieure á 50 cm et descendent à moins de 1,25 m du sol (fig. 6-3a).
À défaut de verre trempé ou feuilleté, la partie vitrée doit être protégée sur ses deux faces par un barreau d’age démontable
Stores
Stores à lamelles verticales (fig. 6-11)
Caractéristiques
largeur des lamelles : de 0,10 å 0,19 cm
- largeur du store:de 0,50 à 6,00m
- hauteur: limitée:
largeur intérieure à prévoir dans un coffrage si les lamelles sont encastrées: 5 cm en plus de la largeur des lamelles
-encombrement des lamelles repliées : 10 % de la longueur du store la commande 0 cm environ Stores à lamelles horizontales (type vénitien)
(fig. 6-12)
Caractéristiques
- largeur des lamelles: 6 cm
- largeur à prévoir dans un colt-rage si les lamelles sont encastrés m en plus de la largeur des lamelles;
encombrement des lamelles repliées : 5 % de la hauteur du store la hauteur du boitier avec son système d'enroulement (8 cm environ
Stores à enroulement vertical Fa toile. Enroulement automatique (type chemin de fer) (fig. 6-13a)

  Continuer Pour Telecharger livre à la page suivante Num 2

la maison sur mesure la technique circulation pdf Telecharger

Mots-clés :  
aménagement bureau
aménagement d intérieur
placard chambre
plan de maison
meuble de bureau
meuble étagère
bar cuisine
porte placard coulissante  

génie civil La granulométrie PDF

génie civil La granulométrie PDF

génie civil La granulométrie PDF
génie civil La granulométrie PDF
Une partie de livre
Définition
La granulométrie a pour objet la mesure de la taille des particules élémentaires qui constituent les ensembles de grains de substances diverses, telles que farines, poudres, sables, etc., et la définition des fréquences statistiques des différentes tailles de grains dans l’ensemble étudié.

Bien que cette technique soit couramment utilisée dans l’industrie pour les farines, les ciments, les abrasifs, c’est dans les sciences de la Terre que la granulométrie connaît les applications les plus nombreuses et les plus variées :
Elle permet en particulier, en géologie, de préciser les conditions de sédimentation ;  en pédologie, elle offre une définition quantitative d’un des caractères fondamentaux des sols : la texture.
La désignation même de la plupart des formations géologiques meubles dans le langage courant est fondée sur leurs dimensions :
suivant que des fragments arrondis de roches sont de plus en plus petits, on parle de galets, de graviers, de sables... Ces expressions  courantes  ont été  le plus souvent adoptées par le langage scientifique, et les noms des fractions granulométriques sont assez nombreux.

  Continuer Pour Telecharger livre à la page suivante Num 2

génie civil La granulométrie PDF Telecharger

Contenu du livre :  
Classifications granulométriques
Techniques d’analyse
Le tamisage des sables et graviers
La loi de Stokes
Modes d’expression
Les graphiques granulométriques
Les indices granulométriques
Applications dans les sciences de la Terre
Conception des ouvrages de génie civil 

Dictionnaire Ouvrages de soutènement et Buses PDF

Dictionnaire Ouvrages de soutènement et Buses PDF


Dictionnaire Ouvrages de soutènement et Buses PDF
Dictionnaire Ouvrages de soutènement et Buses PDF
Une partie de livre
Drainage
Opération d’assainissement des sols ou des structures trop humides  par  un  dispositif  qui  permet  la  collecte  et  l’évacuation des eaux d’infiltration.
Risberme
Décrochement réalisé dans un talus ou dans un ouvrage de soutènement pour en améliorer la stabilité et l’aspect.
Virole
Anneau en métal ou en béton utilisé comme soutènement ou comme élément de protection.
Zone active
Partie du sol proche du parement d’un mur qui exerce des poussées sur celui-ci.
Zone résistante
Partie du sol suffisamment éloigné du parement d’un mur pour permettre l’ancrage des armatures de renforcement ou de stabilisation du mur.
Contre-rideau
Rideau de palplanches métalliques disposé à l’arrière d’un ouvrage de soutènement et relié à celui-ci par des tirants pour permettre son ancrage en tête.
Fiche
Partie  enterrée  des  palplanches  qui  assure  totalement  ou en partie la stabilité d’un rideau de soutènement.
Note : Le rideau est dit ancré lorsque la stabilité du mur est assurée à la fois par la fiche des palplanches et par des tirants d’ancrage.
Lierne
Poutre  métallique  de  liaison  entre  les  palplanches  d’un rideau.
Notes : 1. Elle peut être soit positionnée horizontalement au niveau des tirants d’ancrage, soit en tête du rideau de palplanches ;
2.  Elle  permet  de  répartir  au  mieux  des  efforts  et  déformations  entre les palplanches
Joint longitudinal à encoches
Joint longitudinal obtenu en pratiquant en sommet d’onde des encoches de quelques centimètres de longueur afin de faciliter l’emboîtement des plaques métalliques d’une buse.
Joint longitudinal à recouvrement boulonné
Joint  longitudinal  formé  par  l’assemblage  par  recouvre-ment des bords ondulés et boulonnage des plaques métalliques d’une buse.Note : Les boulons sont positionnés, soit en sommet et en creux d’onde,soit en flanc d’onde.
Ondulation
Forme donnée à une plaque métallique lors de sa fabrication.
Notes : 1.  Les  caractéristiques  mécaniques  des  parois  métalliques  dépendent directement des caractéristiques géométriques des ondulations et de l’épaisseur de l’acier.
2. Trois types d’ondulation se distinguent par leurs dimensions :
- Petites ondulations : profondeur d’onde de 12 à 13 mm ;
- Ondulations intermédiaires : profondeur d’onde de 20 à 30 mm ;
- Grandes ondulations : profondeur d’onde de 50 à 60 mm.

  Continuer Pour Telecharger livre à la page suivante Num 2

Dictionnaire Ouvrages de soutènement et Buses PDF

Mots-clés :  
Murs en béton armé ou murs cantilever
Murs poids
Rideaux de palplanches métalliques
Parois de pieux
Voiles et poutres ancrées
Parois clouées
Parois moulées et préfabriquées
Ouvrages en remblai armé ou renforcé par des éléments métalliques ou géosynthétiques
Paroi composites
Défauts
Éléments géométriques
Éléments constitutifs 

Genie Civil Le béton pdf

Genie Civil Le béton pdf


Genie Civil Le béton pdf
Genie Civil Le béton pdf

Une partie de livre
Le béton est aujourd’hui le matériau de construction par excellence. Environ 4 milliards de mètres cubesde béton sont utilisés tous les ans de par le monde pour la construction d’ouvrages de toutes natures,notamment de bâtiments, d’immeubles d’habitation, de ponts, de routes, de tunnels, d’aéroports, debarrages, de ports, de centrales thermiques et nucléaires et de plates-formes offshore.

Ce choix universel est fondé sur des critères techniques et économiques. La résistance mécanique et ladurabilité, c’est-à-dire le bon comportement dans le temps face aux actions des charges et aux agressionsphysico-chimiques   de   l’environnement,   constituent   les   principaux   critères   techniques.   Les   critèreséconomiques sont évalués à partir de la disponibilité et du coût des matières premières, de la facilitéd’emploi et du prix de revient du matériau en œuvre.
Le béton répond parfaitement à ces conditions de choix :
1 – il est constitué de matériaux naturels primaires largement distribués à la surface de la terre ;
2 – sa mise en œuvre est aisée et ne nécessite que l’utilisation d’une main-d’œuvre rapidement formée ;
3 – il permet une adaptation facile aux formes les plus variées puisque, mis en place dans des moules oucoffrages, il en épouse les volumes, aussi complexes soient-ils, permettant ainsi les plus grandes audacesarchitecturales ;
4 – ses capacités de résistance dépassent celles des meilleures roches naturelles ;
5 – sa durabilité est plus que séculaire lorsqu’il est correctement formulé et mis en œuvre ; il résiste bienaux effets d’environnements corrosifs et, en particulier, à l’action de l’eau de mer ; il offre une bonne tenueau feu, garantie de sécurité vis-à-vis des incendies ;
6 – son prix de revient, enfin, fait du béton le matériau irremplaçable dans le domaine de la construction

  Continuer Pour Telecharger livre à la page suivante Num 2

Genie Civil Le béton pdf

Mots-clés :  
Genie Civil Le béton pdf
Constituant Béton
Ciment
Granulat
Fillers
Ultra fines
Eau
Adjuvants
Béton Frais, Béton Durci
Composition de béton
Le Béton Durci
Constituants de Béton Durci
Le Béton, Matériau hétérogène fractal
Propriétés mécaniques
Propriétés rhéologiques
Utilisation du béton
Béton armé
Béton Précontraint 

la maison sur mesure le plan pdf

la maison sur mesure le plan pdf

la maison sur mesure le plan pdf
la maison sur mesure le plan pdf
Une partie de livre
Plan de situation
Ces plans (lig. 5-15) sont établis d'après un document cartographique, porpréciser la situation territoriale des ouvrages à construire. On y fait figurer l'orientation, les voies de communication (route, rail, canaux, aéroport, ele.), la distance avec les villes et les villages proches, les vents dominants, le régime des pluies,
les zones inondables, les zones frappées de servi tude, les espaces plantés et boisés
Si les conduits sont en saillie dans un « coffre Mesurer la longueur et la saillie du colTre. Mesurer la cheminée (fie 5-12b).
Relevé des éléments en hauteur Les éléments situés au-dssus de 1 m sont indiquès en pointillés sur le relevé.
Les cotes sont placées à la suite d'initiales parfois dans un cerele:
HL = hauteur libre sous poutre ou linteau ;
HP hauteur sous plafond
So- hauteur sous ouvrant de porte ou de fenêtre
Mais il sera souvent utile d'exécuter des croquis des différentes coupes ou élévations (lig. 5-13).
Mesurer la hauteur:
du sol au plafond:
- du so aux corniches:
-des portes (avec cotes de passage et d'appel lation):
des fenêtres, avec leur soubassement (allége), et leur reombčc des plinthes et stylobats
- des cheminées; poutres, linteaux, solTites

  Continuer Pour Telecharger livre à la page suivante Num 2

la maison sur mesure le plan pdf Telecharger

Genie Civil le ciment PDF


Genie Civil le ciment PDF


Genie Civil le ciment PDF

Une partie de livre
Définition
Le terme " ciment " est issu du latin coementum  qui signifie mortier, liant des maçonneries. Ce sens étymologique a doncété à peu près conservé ; il s’est toutefois restreint aux seuls liants dits hydrauliques – parce qu’ils sont capables de durcirsous l’eau –, dont le durcissement est dû aux réactions chimiques d’hydratation des silicates et des aluminates de chaux.
Le ciment est généralement fabriqué en cuisant vers 1 450 0C des mélanges de calcaire et d’argile. On obtient alors desnodules durs, appelés clinkers ; c’est en broyant très finement ceux-ci, additionnés d’un peu de gypse, qu’on produit leciment Portland. D’autres types peuvent être obtenus en mélangeant ce clinker broyé avec des constituants, broyéségalement, qui présentent des propriétés hydrauliques ou pouzzolaniques : ce sont soit des laitiers de hauts fourneauxgranulés, soit des cendres volantes ou encore des pouzzolanes, naturelles ou artificielles.
Il existe, en outre, des ciments spéciaux, tels les alumineux ou les sursulfatés. La principale utilisation du ciment est le béton,dont il est le composant actif, mais il entre aussi dans la composition des mortiers pour maçonneries ou pour enduits.

  Continuer Pour Telecharger livre à la page suivante Num 2

Genie Civil le ciment PDF Telecharger

Table de matières :  
Genie Civil le ciment PDF
Définition
Historique
Fabrication du ciment
Élaboration du clinker
Obtention du ciment
Prise et durcissement du ciment
Les différents types de ciment
Normalisation
Utilisations
Aspects économiques
Distribution
Évolution des techniques de fabrication
 

Cours de Ponts Principes généraux Conception Méthodes de construction pdf

Cours de Ponts Principes généraux Conception Méthodes de construction pdf

Cours de Ponts Principes généraux Conception Méthodes de construction pdf
Cours de Ponts Principes généraux Conception Méthodes de construction pdf

Considérations générales pour l’étude et la conception d’un pont
trois éléments fondamentaux indissociables
• la conception même de l’ouvrage, son mode de fonctionnement structurel, ses matériaux
• le calcul de la structure et son dimensionnement
• la méthode de construction
chaque ouvrage est un ouvrage unique qui nécessite une analyse de tous les paramètres intervenants et une étude spécifique complète
plusieurs classifications possibles des ponts, en fonction :
• des matériaux constitutifs (acier, béton armé ou précontraint)
• de la fonctionnalité de l’ouvrage et de sa destination
• de la nature des réactions exercées aux appuis
• du mode de fonctionnement longitudinal de la structure• du schéma statique transversal
• de son mode de construction
Conditions d’établissement d’un projetd’ouvrage d’art
•Conditions naturelles :
–   Caractéristiques fonctionnelles de l’ouvrage
–   Caractéristiques géométriques de la brèche
–   Caractéristiques géotechniques du sol
–   Environnement : vent, neige, séisme, etc...
•Conditions réglementaires :
–   Actions et charges d’exploitation à prendre en compte
–   Gabarits et profils à respecter•Conditions économiques :
–   Éléments de prix des matériaux, du coût de la main d’œuvre
–   Statistiques et environnement concurrentiel

  Continuer Pour Telecharger livre à la page suivante Num 2

Cours de Ponts Principes généraux Conception Méthodes de construction pdf Telecharher

Plan général du cours :  
Cours 1 : Généralités – grands principes structurels – types de sections – méthodes générales d’exécution  -Ouvrages courants – ouvrages coulés sur cintres –ouvrages construits à l’avancement
Cours 2 : Ouvrages mis en place par déplacement – ponts poussés, ripés, levés, tournés
Cours 3 : Ponts construits en encorbellement – coulés en place ou préfabriqués½ Cours 4 :Ponts en arc et à béquilles – Ponts à câbles (ponts suspendus et ponts à haubans) 

Limitation des dommages structuraux sismiques PDF

Limitation des dommages structuraux  sismiques PDF

Limitation des dommages structuraux sismiques PDF
Limitation des dommages structuraux sismiques PDF
Une partie de livre
Il est noté que les éléments non structuraux peuvent se rompre lors d’un séisme, à cause des accélérations ou des déformations qui leur sont imposées. Les éléments non structuraux doivent être protégés vis-à-vis de la rupture si celle-ci présente un risque pour les personnes ou si elle affecte le comportement de la structure ou si elle met en cause des fonctions essentielles. Les éléments non structuraux sont définis ici comme des éléments qui ne sont pas conçus comme participant au système de contreventement, ni au système porteur. Néanmoins, certains éléments non structuraux, tels les grands réservoirs d’eau ou les cheminées, peuvent eux-mêmes constituer une structure. Les panneaux de remplissage en maçonnerie dans les ossatures en acier ou en béton sont aussi qualifies de “non structuraux”, mais leur interaction avec le système de contreventement primaire nécessite d’être examiné avec soin
Coefficients   d’importance
Pour les éléments non structuraux ci-dessous, le coefficient d’importance cane doit pas être inférieur à 1,5 :
– éléments d’ancrage des machineries et des équipements nécessaires aux systèmes de sécurité vitaux ;
 – réservoirs et bidons contenant des substances toxiques ou explosives considérées comme dangereuses pour les personnes.

  Continuer Pour Telecharger livre à la page suivante Num 2

Limitation des dommages structuraux sismiques PDF

Sommaire :
Éléments non structuraux Joints sismiques PDF
Joints sismiques
Limitation des dommages     16315 Éléments non structuraux
Considérations    générales
Protection des éléments non structuraux sensibles à l’accélération
Introduction
Procédure   simplifiée
Coefficient sismique
Coefficients    d’importance
Coefficient de comportement
Protection des éléments non structuraux sensibles au déplacement relatif
Généralités
Maçonneries de remplissage au contact d’ossatures en acier ou en béton