Guide pratique du béton : Dégradations du béton PDF

Guide pratique  du béton : Dégradations du béton PDF
 Guide pratique du béton Dégradations du béton PDF, colorations, segégation et perte de pâte ou de mortier fin, Efflorescences, Fissures, Dégradations dues au gel/dégel en l’absence ou en présence de sels de déverglaçage, Dégradations dues aux attaques chimiques dissolvantes, Dégradations dues aux attaques par des sulfates, Dégradations dues à la réaction alcalis-granulats, Dégradations liées à la corrosion de l’armature
Guide pratique  du béton : Dégradations du béton PDF

partie de la livre

ségrégation et perte de pâte ou de mortier fin

Introduction
Différentes ségrégations peuvent survenir pendant ou après le transport, le transbordement, la mise en place, le compactage et le talochage du béton frais. Elles amoindrissent la qualité et l’aspect du béton. Une surface de béton rugueuse ou inégale, avec des colorations sombres, est provoquée par l’échappement de la pâte de ciment  et du mortier le plus fin par les joints de coffrage non étanches. Le ressuage ou la sécrétion de l’eau représente une forme particulière de la ségrégation.

Mesures préventives

La formation des nids de gravier peut être réduite par  les mesures suivantes:
• Lors de la planification des ouvrages en béton de pare-ment, il faut adapter les dimensions des éléments d’ouvrage en fonction de la densité et de la disposition des barres d’armature, ainsi que des propriétés du béton, de manière à ce que la mise en place et le compactage soient possibles sans entrave.
• L’écartement des barres d’armature doit être plus grand que le diamètre maximal du granulat et celui des barres d’armature voisines. Une attention toute particulière doit être portée aux endroits de recouvrement des barres, des ancrages et des pliages en cas de teneurs élevées en armature.
• Le béton doit posséder une granularité adéquate et une consistance adaptée aux dimensions de l’élément d’ouvrage et au mode de mise en place (voir chapitre œ.­). En général, le diamètre maximal du granulat ne devrait pas dépasser un tiers de l’épaisseur minimale de l’élément d’ouvrage.
• Le coffrage doit être étanche afin d’empêcher l’écoule-ment de l’eau et de la pâte de ciment. La fixation et l’étanchéification à l’endroit des joints de bétonnage, des joints de coffrage, des angles, des arêtes et des  insertions sont à préparer avec le plus grand soin.
• Des ouvertures dédiées au compactage sont à prévoir dans la disposition de l’armature et du coffrage de manière à ce que le béton puisse être étalé et compacté régulièrement.• Lorsque le transport du béton frais se fait par camion malaxeur, de longues durées de transports augmentent le risque de ségrégation. Le béton doit être malaxé ....

  Continuer Pour Telecharger livre à la page suivante Num 2

Guide pratique  du béton : Dégradations du béton PDF

Mots-clés :  Guide pratique  du béton  Dégradations du béton PDF, colorations, segégation et perte de pâte ou de mortier fin, Efflorescences, Fissures, Dégradations dues au gel/dégel en l’absence  ou en présence de sels de déverglaçage, Dégradations dues aux attaques chimiques dissolvantes, Dégradations dues aux attaques par des sulfates, Dégradations dues à la réaction alcalis-granulats, Dégradations liées à la corrosion de l’armature

-