Membres

Projet d'Assainissement des Eaux Usées, des Eaux Pluviales et des Déchets Solides de la ville de Kaolack en République du Sénégal PDF

Projet d'Assainissement des Eaux Usées, des Eaux Pluviales et des Déchets Solides de la ville de Kaolack en République du Sénégal PDF

Projet d'Assainissement des Eaux Usées, des Eaux Pluviales et des Déchets Solides de la ville de Kaolack en République du Sénégal PDF

Projet d'Assainissement des Eaux Usées, des Eaux Pluviales et des Déchets Solides de la ville de Kaolack en République du Sénégal PDF

 

Kaolack est l’une des principales villes de la République du Sénégal, avec 270 000 habitants environ en 2012. Toutefois, l’environnement est insalubre car les eaux usées, les eaux pluviales et les déchets solides ne sont pas correctement traités. Par ailleurs, le Plan Directeur d’assainissement n’ayant pas été revu depuis son élaboration en 1979, nécessite donc une réactualisation afin d’améliorer les conditions d’hygiène.

En ce qui concerne le traitement des eaux usées et pluviales, une station d’épuration des eaux usées par lagunage (d’une capacité initiale de 2 000 m3/jour), construite en 1981, reste opérationnelle, mais le lagunage aéré réalisé avec l’appui de la BID (Banque Islamique de Développement) ne peut être fonctionnel sans être livré par cette dernière. De plus, l’installation des conduites et canaux de drainage n’a été faite que partiellement. Le réseau de canalisation d’égouts est d’une longueur totale de 45 km et la population qui peut actuellement être branchée au réseau d’égouts et aux canaux de drainage est de 15 000 habitants seulement.

Quant à la gestion des déchets, la détérioration des équipements est si avancée qu’en 2007 le taux de ramassage était de 25%. La ville dispose cependant de trois sites de transfert et d’un site de stockage définitif. Mais il s’agit tous de décharges à ciel ouvert au sein desquelles il n’y a ni engins pour le nivellement de terrain ni pont-bascule. Néanmoins, des travaux d’aménagements ont démarré au niveau du site de décharge.

Vu cette situation à Kaolack, le gouvernement de la République du Sénégal (ci-après dénommé ‘le Gouvernement du Sénégal’) a adressé une requête d’assistance au gouvernement japonais. En réponse à cette requête, le gouvernement du Japon a décidé de mener le « Projet d’Assainissement des Eaux Usées, des Eaux Pluviales et des Déchets Solides de la ville de Kaolack ».

Aussi le projet a été entrepris par l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (ci-après dénommée la ‘JICA’), laquelle est une agence officielle responsable de la mise en œuvre des programmes de coopération technique du gouvernement du Japon, conjointement avec les autorités concernées du gouvernement du Sénégal. Le projet a été commencé en novembre 2011 et achevé en mars 2014

Votre cope du livre

Quelle est la distribution granulométrique des granulats?

 Quelle est la distribution granulométrique des granulats?

 

distribution granulométrique des granulats,analyse granulométrique des granulats,classification granulométrique des granulats,évaluation de la distribution granulométrique des granulats,méthode d'analyse granulométrique des granulats,curve de distribution granulométrique des granulats,normes pour la distribution granulométrique des granulats,influence de la distribution granulométrique sur les propriétés des granulats
Quelle est la distribution granulométrique des granulats?

La distribution granulométrique des granulats décrit la répartition des tailles des particules dans un échantillon de granulats. Il est généralement exprimé sous forme de courbe de fréquence ou de courbe de distribution. Il est généralement exprimé en pourcentage des particules de chaque taille par rapport à la taille totale des particules dans l'échantillon. Il est commun de donner les limites de tamis en utilisant le système de tamisage normalisé qui est utilisé pour les granulats dans certains pays.

  • Il existe différents types de courbe de distribution granulométrique qui peut être utilisé pour décrire les granulats, tels que :


    La courbe granulométrique de cumulative descendant (D80, D50, D30 ) qui donne les dimensions à 80%, 50% et 30% de la distribution cumulée des granulats. Ces valeurs sont souvent utilisé pour décrire les granulats grossiers.

    La courbe granulométrique de cumulative montant (C0, C10, C20 ) qui donne les dimensions pour lesquelles 0%, 10% et 20% des particules passent à travers le tamis. Ces valeurs sont souvent utilisé pour décrire les granulats fins.

Il est important de noter que pour une utilisation spécifique des granulats, il y a des limites de taille de particules minimale et maximale qui sont requises et spécifiées.

La distribution granulométrique des granulats est un facteur clé pour la qualité et les propriétés des matériaux finis fabriqués à partir de granulats. Il est utilisé pour évaluer la performance des granulats dans différentes applications, comme la construction de routes, les remblais, les revêtements de sol, les bétons et les enrobés. Les résultats de la distribution granulométrique des granulats sont souvent comparés aux spécifications pour vérifier qu'ils répondent aux exigences de qualité requises.

  • Il y a plusieurs méthodes pour déterminer la distribution granulométrique des granulats, dont les plus courantes sont:


    Tamisage manuel: consiste à tamiser les granulats à travers un série de tamis de différentes tailles pour séparer les particules en différentes fractions granulaires.
    Tamisage mécanique: utilise un appareil de tamisage automatisé pour tamiser les granulats et obtenir la distribution granulométrique. Cette méthode est plus rapide et plus précise que le tamisage manuel.

En fonction de la taille de particules recherchée, des granulats de différentes tailles sont requis pour différentes applications. Par exemple, les granulats plus grossiers sont souvent utilisés pour les couches de fondation des routes, les granulats fins sont utilisés pour les couches de surface des routes, les granulats très fins sont utilisés pour les enrobés. Il est donc important que la distribution granulométrique des granulats répondent aux exigences spécifiées pour l'utilisation prévue.
Votre copie du l’article

Comment faire un coffrage pour béton ? PDF

 

Comment faire un coffrage pour béton ?

Comment faire un coffrage pour béton ?

Pour faire un coffrage en béton, vous aurez besoin de quelques outils et matériaux :

  • Des planches de bois ou des tôles ondulées pour les parois du coffrage.

vous pouvez utiliser soit des planches de bois, soit des tôles ondulées pour les parois du coffrage. Les planches de bois sont souvent utilisées car elles sont abordables et faciles à travailler, mais elles peuvent être plus lourdes et moins rigides que les tôles ondulées. Les tôles ondulées sont plus légères et plus rigides, mais elles peuvent être plus difficiles à couper et plus coûteuses.

Il est important de choisir des planches ou des tôles de qualité qui ne se déformeront pas lorsque le béton sera coulé et qui seront assez solides pour supporter le poids du béton. Il est également recommandé de prendre des planches ou des tôles assez larges pour que le coffrage soit stable et ne bouge pas pendant que le béton durcit.

Il est également important de veiller à bien fixer les parois du coffrage ensemble, en utilisant des vis ou des clous pour les maintenir en place. Cela garantira que le coffrage reste solide et ne se déforme pas pendant que le béton durcit.


  • Des tasseaux de bois pour renforcer le coffrage et maintenir les parois en place.

les tasseaux de bois sont souvent utilisés pour renforcer le coffrage et maintenir les parois en place. Ils sont généralement fixés le long des joints entre les planches de bois ou les tôles ondulées qui forment les parois du coffrage, afin de renforcer ces joints et de rendre le coffrage plus solide.

Il est important de choisir des tasseaux de qualité qui ne se déforment pas lorsque le béton sera coulé et qui seront assez solides pour soutenir le poids du béton. Les tasseaux doivent être fixés solidement aux parois du coffrage en utilisant des vis ou des clous, afin de garantir que le coffrage reste solide et ne bouge pas pendant que le béton durcit.

Il est également recommandé de placer des tasseaux le long de tous les côtés du coffrage, afin de le renforcer de manière homogène. Cela aidera à éviter que le coffrage ne se déforme ou ne s'affaisse sous le poids du béton.


  • Des vis ou des clous pour fixer les planches et les tasseaux ensemble.

les vis et les clous sont souvent utilisés pour fixer les planches et les tasseaux ensemble afin de renforcer le coffrage en béton.

Les vis sont généralement préférées car elles sont plus solides et plus faciles à retirer une fois que le béton a durci. Elles sont également moins susceptibles de se déformer ou de se casser que les clous. Toutefois, elles nécessitent l'utilisation d'un tournevis ou d'une visseuse, ce qui peut être plus long et plus fastidieux que l'utilisation de clous.

Les clous sont plus rapides à utiliser, mais ils peuvent être moins solides et plus difficiles à retirer une fois que le béton a durci. Ils peuvent également se déformer ou se casser sous le poids du béton.

Il est important de choisir des vis ou des clous de qualité qui ne rouillent pas et qui seront assez solides pour maintenir le coffrage en place pendant que le béton durcit. Il est également recommandé de vérifier que les planches et les tasseaux sont bien fixés ensemble avant de couler le béton, afin de s'assurer que le coffrage reste solide et ne bouge pas pendant que le béton durcit.


  • Des coins de bois pour maintenir le coffrage droit et à niveau.

les coins de bois sont souvent utilisés pour maintenir le coffrage droit et à niveau pendant que le béton durcit. Ils sont généralement placés à chaque coin du coffrage, afin de s'assurer que les parois du coffrage sont bien verticales et que le coffrage est bien à niveau.

Il est important de choisir des coins de bois de qualité qui ne se déformeront pas et qui seront assez solides pour maintenir le coffrage en place pendant que le béton durcit. Les coins de bois doivent être placés de manière à ce que le coffrage soit bien à niveau et ne bouge pas pendant que le béton durcit.

Il est également recommandé de vérifier régulièrement que les coins de bois sont bien en place et que le coffrage est toujours bien à niveau, afin de s'assurer que le béton coulé sera de bonne qualité et de niveau.
  • Des planches de bois ou des tôles pour faire le fond du coffrage.

les planches de bois ou les tôles sont souvent utilisées pour faire le fond du coffrage en béton. Elles permettent de maintenir le béton en place et de lui donner une surface plane et solide sur laquelle s'appuyer.

Il est important de choisir des planches ou des tôles de qualité qui ne se déformeront pas sous le poids du béton et qui seront assez solides pour soutenir le béton pendant qu'il durcit. Les planches de bois sont généralement plus abordables et plus faciles à travailler, mais elles peuvent être plus lourdes et moins rigides que les tôles. Les tôles sont plus légères et plus rigides, mais elles peuvent être plus coûteuses et plus difficiles à couper.

Il est important de couper les planches ou les tôles aux dimensions adéquates et de les fixer solidement au fond du coffrage en utilisant des vis ou des clous. Cela garantira que le fond du coffrage reste solide et ne bouge pas pendant que le béton durcit.


  • Des boudins de caoutchouc ou des morceaux de mousse pour étanchéifier le coffrage et éviter que le béton ne s'infiltre.

les boudins de caoutchouc ou les morceaux de mousse sont souvent utilisés pour étanchéifier le coffrage et empêcher le béton de s'infiltrer à travers les parois du coffrage. Ils sont généralement placés le long des parois intérieures du coffrage, afin de créer une barrière étanche entre le béton et le coffrage.

Les boudins de caoutchouc sont souvent préférés car ils sont solides et étanches, mais ils peuvent être coûteux et difficiles à couper. Les morceaux de mousse, quant à eux, sont moins chers et plus faciles à couper, mais ils peuvent être moins solides et moins étanches que les boudins en caoutchouc.

Il est important de choisir des boudins de caoutchouc ou des morceaux de mousse de qualité qui ne se déforment pas et qui seront assez étanches pour empêcher le béton de s'infiltrer à travers le coffrage. Il est également recommandé de vérifier que les boudins ou les morceaux de mousse sont bien en place avant de couler le béton, afin de s'assurer que le coffrage est bien étanche.


Voici les étapes à suivre pour réaliser un coffrage en béton :

  1. Déterminez la forme et les dimensions du coffrage en fonction de l'objet que vous souhaitez couler en béton.
  2. Coupez les planches de bois ou les tôles ondulées aux dimensions adéquates et fixez-les ensemble pour former les parois du coffrage.
  3. Renforcez le coffrage en fixant des tasseaux de bois aux joints entre les planches.
  4. Placez des coins de bois à chaque coin du coffrage pour le maintenir droit et à niveau.
  5. Coupez des planches de bois ou des tôles pour faire le fond du coffrage et fixez-les en place.
  6. Placez des boudins de caoutchouc ou de la mousse le long des parois intérieures du coffrage pour étanchéifier celui-ci.
  7. Vérifiez que le coffrage est solide et à niveau, puis coulez votre béton selon les instructions de votre mélange.
  8. Laissez le béton durcir pendant au moins 24 heures avant de démouler le coffrage.

Il est important de suivre ces étapes attentivement et de s'assurer que le coffrage est solide et étanche avant de couler le béton, afin d'obtenir un résultat de qualité. Votre copie du articl

Quels sont les principaux types de fondations de bâtiments ? PDF

 

Quels sont les principaux types de fondations de bâtiments ?

 

 

  • Fondations superficielles :


Les fondations superficielles sont des fondations qui reposent sur le sol à une profondeur relativement peu importante. Elles sont utilisées dans les sols peu porteurs ou lorsque le poids de la structure est relativement léger. Voici quelques exemples de fondations superficielles :

  • Semelles filantes : une dalle en béton coulée sur un lit de gravier, utilisée dans les sols peu porteurs.
  • Semelles isolées : une dalle en béton soutenue par des poteaux ou des colonnes, utilisée dans les sols peu porteurs ou lorsque le poids de la structure est relativement léger.
  • Plaques de fondation : une plaque mince en béton ou en acier qui relie les poteaux ou les colonnes d'une structure à la fondation.

Il est important de choisir le type de fondation superficielle adéquat en fonction du sol, du climat et des exigences de la structure. Un ingénieur en génie civil peut vous aider à déterminer le type de fondation le plus approprié pour votre projet de construction.


  • Fondations profondes :


Les fondations profondes sont des fondations qui sont enfoncées dans le sol à une profondeur importante. Elles sont utilisées dans les sols très peu porteurs ou lorsque le poids de la structure est très lourd. Voici quelques exemples de fondations profondes :

  • Pieux : des poteaux en béton ou en bois enfoncés dans le sol à une profondeur importante, utilisés dans les sols très peu porteurs ou lorsque le poids de la structure est très lourd.
  • Radiers : une dalle en béton coulée sur une couche de remblai, utilisée dans les sols peu porteurs ou instables.
  • Murs de soutènement : des murs en béton ou en maçonnerie qui soutiennent la terre sur un talus ou une pente raide.

Il est important de choisir le type de fondation profonde adéquat en fonction du sol, du climat et des exigences de la structure. Un ingénieur en génie civil peut vous aider à déterminer le type de fondation le plus approprié pour votre projet de construction.  Votre Copie

Cours Assainissement et Voiries PDF

Cours Assainissement et Voiries

cours voirie et assainissement pdf,cours assainissement maroc pdf,cours assainissement pdf,assainissement cours et exercices corriges,les voiries pdf,cours dassainissement urbain pdf,cours dassainissement des eaux usees pdf,cours et exercices dassainissement pdf


Définition:


L’assainissement des agglomérations vise à assurer l’évacuation rapide et sans stagnation des eaux usées domestique et industrielles susceptibles de donner naissance à des nuisances, et des eaux pluviales susceptibles de submerger les lieux habités.

canalisation :On appelle canalisation d’une construction, le réseau des conduites qui guident

l’ensemble des eaux usées et des eaux pluviales hors du bâtiment, vers un cours d’eau après les avoir traitées si nécessaire.

Préambule
1 - Conception technique des ouvrages
1.1 - Rétablissement des écoulements naturels (bassins versants < 100 km2)
1.1.1 - Éléments de doctrine
1.1.2 - Détermination du débit de projet
1.1.3 - Conception des ouvrages hydrauliques
1.1.4 - Entretien et exploitation des ouvrages hydrauliques
1.2 - Assainissement de la plate-forme
1.2.1 - Éléments de doctrine
1.2.2 - Nature et fonction des réseaux
1.2.3 - Choix des ouvrages d’assainissement et calcul hydraulique
1.2.4 - Entretien et exploitation des ouvrages
1.3 - Drainage routier
1.3.1 - Défi nition
1.3.2 - Qui fait quoi ?
1.3.3 - Rappel sommaire des effets de l’eau sur la route
1.4 - Lutte contre la pollution routière
1.4.1 - Défi nition
1.4.2 - Qui fait quoi ?
1.4.3 - Rappel sommaire des enjeux
2 - Progression des études
2.1 - Études préliminaires
2.1.1 - Hydraulique *
2.1.2 - Protection de la Ressource en Eau (RE) :
2.2 - Études d’avant projet sommaire (APS) 22
2.2.1 - Choix des échelles des plans des tracés étudiés 22
2.2.2 - Assainissement routier au stade de l’APS 22
2.3 - Études de projet 24
2.3.1 - Contraintes de calage 24
2.3.2 - Validation des principes généraux 24
2.4 - Dossiers Loi sur l’eau (DLE) ou dossier police de l’eau 26
2.4.1 - Au niveau de l’étude de projet 26
2.4.2 - Au niveau de l’Avant-Projet Sommaire (APS) 26

4 Assainissement routier - GTAR
3 - Démarche qualité des études 29
3.1 - Notions de processus et de progression, d’entrées, de sorties et de tâches 29
3.1.1 - Processus 29
3.1.2 - Progression 29
3.1.3 - « Entrées » requises et « sorties » attendues 30
3.1.4 - Tâches principales 30
3.2 - Passer une commande 31
3.2.1 - Principes généraux 31
3.2.2 - Progression des études 31
3.3 - Traçabilité des choix, archives 41
3.4 - Valider la production 41
4 - Annexes techniques générales 43
4.1 - Éléments d’hydrologie générale 43
4.1.1 - Données pluviométriques 43
4.1.2 - Exemple d’application numérique pour le calcul d’un débit de projet d’un bassin versant naturel 45
4.2 - Éléments d’hydraulique générale 51
4.2.1 - Rappels sur la théorie des écoulements 51
4.2.2 - Abaques de dimensionnement de petits ouvrages hydrauliques pour le rétablissement
des écoulements naturels 57
4.2.3 - Dispositions constructives et protections des ouvrages hydrauliques 66
4.2.4 - Dimensionnement d’un ouvrage hydraulique de rétablissement des écoulements naturels -
Exemple d’application 68
4.2.5 - Assainissement de la plate-forme - mode calculatoire 74
4.2.6 - Assainissement de la plate-forme - Calculs hydrauliques - exemples d’applications 76
4.3 - Glossaire 83
4.4 - Abréviations et symboles 86
Abréviations 86
Symboles 87
4.5 - Tableau de synthèse des formules courantes 89
4.6 - Bibliographie (liste non exhaustive) 90

Votre copie du livre

Calcul de la Fleche RDM

 

Calcul de la Fleche RDM

La fleche RDM (ou déformation résiduelle maximale) est une mesure de la déformation d'un matériau soumis à une charge. Elle est définie comme étant la plus grande déformation résiduelle mesurée sur un échantillon de matériau soumis à une charge cyclique.

calcul de la fleche rdm pdf,rdm exercices corriges pdf,formule de contrainte,calcul fleche profile metallique,moment quadratique,determiner les reactions d appuis,calcul de la fleche rdm pdf,calcul de la fleche rdm,como se calcula la aceleración,como se calcula la entropia,como alejar los sapos de la casa,como se calcula la cesantía

 

Pour calculer la flèche RDM d'un matériau, il est nécessaire de disposer de données de chargement et de déformation. Ces données peuvent être obtenues à partir d'essais de traction ou de compression cyclique, qui consiste à appliquer une charge sur un échantillon de matériau et à mesurer la déformation qui en résulte.

Une fois que vous avez les données de chargement et de déformation, vous pouvez calculer la fleche RDM en utilisant la formule suivante :

Fleche RDM = (Déformation maximale - Déformation minimale) / (Longueur initiale de l'échantillon)

Où la déformation maximale et minimale sont les valeurs maximales et minimales de déformation mesurées pendant l'essai, et la longueur initiale de l'échantillon est la longueur de l'échantillon avant qu'il ne soit soumis à la charge.

Il est important de noter que la fleche RDM dépend de la fréquence de la charge cyclique, de la température et de l'humidité, ainsi que de la composition et de la structure du matériau. Par conséquent, il est recommandé de spécifier ces conditions lorsque vous mesurez la fleche RDM d'un matériau.

Voici un exemple de calcul de la fleche RDM d'un matériau :

Supposons que vous avez effectué un essai de traction cyclique sur un échantillon de matériau et que vous avez obtenu les données suivantes :

  • Longueur initiale de l'échantillon : 100 mm

  • Déformation maximale mesurée : 2 mm

  • Déformation minimale mesurée : -1 mm

Pour calculer la fleche RDM de ce matériau, vous pouvez utiliser la formule suivante :

Fleche RDM = (Déformation maximale - Déformation minimale) / (Longueur initiale de l'échantillon)

= (2 mm - (-1 mm)) / (100 mm)

= 3 mm / 100 mm

= 0,03

La fleche RDM de ce matériau est donc de 0,03, ce qui signifie que la déformation résiduelle maximale mesurée était de 3 % de la longueur initiale de l'échantillon.

Il est important de noter que cet exemple est simplifié et que la mesure de la fleche RDM peut être effectuée de manière plus précise en utilisant des appareils de mesure spécialisés et en prenant en compte les conditions de chargement et de température.

Votre copie du livre 


 

Dimensionnement des Reseaux d'Assainissement PDF

Dimensionnement des reseaux d'assainissement PDF

 

note de calcul dimensionnement assainissement,ouvrages dassainissement routier pdf,ouvrage dassainissement definition,les differents types dassainissement pdf,dimensionnement des tubes deau chaude,calcul evacuation eaux pluviales toiture,station de pompage des eaux usees pdf,calcul de la vitesse decoulement de l eau,ouvrages d'assainissement routier pdf,ouvrage d'assainissement définition,dimensionnement des tubes d'eau chaude,calcul évacuation eaux pluviales toiture,station de pompage des eaux usées pdf,note de calcul dimensionnement assainissement,dimensionnement des ouvrages dassainissement pdf,calcul de reseau d assainissement,note de calcul dimensionnement assainissement,dimensionnement evacuation des eaux usees excel,dimensionnement des conduites deau potable pdf,reseau dassainissement,les differents types dassainissement pdf,dimensionnement des tubes deau chaude,calcul de réseau d' assainissement,réseau d'assainissement,les différents types d'assainissement pdf,dimensionnement des tubes d'eau chaude,dimensionnement des ouvrages d'assainissement pdf,note de calcul dimensionnement assainissement

LES SYSTEMES DE COLLECTE ET D’EVACUATION

L’établissement d’un réseau d’assainissement d’une agglomération doit répondre à deux préoccupations, à savoir :

  •  assurer une évacuation correcte des eaux pluviales de manière à empêcher la submersion des zones urbanisées,
  •  assurer l’élimination des eaux usées ménagères et des eaux vannes ,

SYSTEMES D’EVACUATION

Quatre systèmes d’évacuation sont susceptibles d’être mis en service, en application des dispositions contenues dans l’instruction technique n° 77 284 du 22 juin 1977.

  • a) systèmes fondamentaux,
  • b) système pseudo-séparatif,
  • c) système composite,
  • d) systèmes spéciaux. 

 

Avant métré gros oeuvre garage - exemple en excel

Métré garage

Feuille excel d'avant métré pour gros oeuvre pour opération de construction d'un garage 2 boxes en couverture traditionnel.

métré maison individuelle excel,exemple de métré maçonnerie,exercice de métré tdb,métré batiment excel,exercice corrigé métré bâtiment pdf,exercice métré fondation pdf,exemple de métré d'un projet,cours de métré de bâtiment tous corps d'état pdf,calcul metre,calcul metre batiment xls,calcul metre batiment,metre genie civil,metre pont,metre fondation,metre maison individuelle excel,exercice metre fondation pdf

 

Le métré n'est pas un plan, c'est un document administratif établit par le métreur sur des feuilles spéciales. Le métré est composé de calculs de surfaces et de volumes qui permettent de déterminer les quantités de matières à mettre en oeuvre. Le métré à donc pour but l'évaluation des ouvrages en partant de leur mesurage suivant les cas : avant, pendant et après l'exécution des travaux. on peut dire : 

* Si le métré est calculé avant le début des travaux sur chantier c'est- à- dire. s'il est calculé entièrement sur des plans, il porte le nom AVANT - METRE. 

* Si on ajoute des prix unitaires aux divers postes de l'avant métré , il porte le nom de DEVIS ESTIMATIF. 

* Si le métré est calculé sur la base d'un relevé sur chantier C.E.D. s'il reprend des ouvrages qui sont déjà exécutés, il porte le nom de MEMOIRES. 

* Si on ajoute des prix unitaires aux divers postes du mémoire, il porte alors le nom de DECOMPTE.

Votre copie du Livre

 Devenir un bon génie civil PDF

 Devenir un bon génie civil



Les ingénieurs civils sont des professionnels qui conçoivent, entretiennent et supervisent des projets de construction tels que des routes, des ponts, des barrages, des canaux, des projets résidentiels et commerciaux. La profession de génie civil est bien rémunérée et respectée car ils sont un contributeur majeur dans notre société. Ils possèdent des compétences majeures allant de la comptabilité analytique à la géologie. De nombreux ingénieurs civils ont besoin de rôles engagés comme des projets de construction, d'autres rôles impliquent fortement des compétences de supervision ou d'administration. On voit donc à quel point il est important pour un ingénieur civil d'occuper certaines qualités et compétences.

Compétences les plus importantes pour un ingénieur civil

Gestion de projet


Lorsqu'un problème survient, il est courant que les personnes à tous les niveaux du projet se tournent vers l'ingénieur pour obtenir des conseils et une résolution. Il est essentiel qu'un ingénieur civil soit capable d'intensifier le plan et de gérer la diversité des professionnels pour maintenir la conférence de Cline à ce stade.

Compétences techniques


Un bon ingénieur civil doit avoir une compréhension préalable des mathématiques et de la physique, ce qui permet d'abord d'identifier les problèmes, puis de résoudre les problèmes d'ingénierie. Disons-le de cette façon, si un ingénieur en structure n'était pas en mesure de calculer avec précision le poids distribué à un pont, personne ne devrait conduire à proximité de ce pont. Les ingénieurs civils doivent également être habiles dans les techniques de conception, capables de concevoir des cartes, des modèles, des dessins informatiques ou des logiciels de CAO.

Leadership


Les ingénieurs civils assument une grande responsabilité car ils sont souvent chargés de la conception et de la mise en œuvre de l'ensemble du projet. Ils doivent diriger une diversité de professionnels, y compris des arpenteurs, des gestionnaires d'instruction, des techniciens, des entrepreneurs, des architectes, des planificateurs, des ingénieurs des transports, entre autres, toutes qualités en conservant la confiance de l'autorité gouvernementale chargée de la planification. L'affectivité du leadership de l'ingénieur civil est un facteur important pour maintenir le projet dans les délais et dans les limites du budget.

Compétences en communication


En génie civil, peut-être plus que dans d'autres domaines de l'ingénierie, la capacité de communiquer est affectivement hautement souhaitée. Qu'il s'agisse de traiter avec la direction ou Clint, l'ingénieur civil a besoin de communiquer clairement ses idées, de donner des directives et de connaître l'ambiguïté. Ils doivent également être capables d'écouter et de bénéficier des idées des membres de leur équipe. Votre Copie du livre

 

10 Signes de dommages aux fondations que vous ignorez PDF

 

La charge structurale globale d’une maison dépend de la solidité de vos fondations.

Les dommages aux fondations peuvent causer de graves problèmes dans une maison et ses éléments annexes.

10 Signes de dommages aux fondations que vous ignorez PDF

 

Les fondations sont soumissent à des contraintes environnementales, l’expansion et la contraction du sol, une humidité excessive et un drainage inadéquat sont quelques-unes des menaces les plus courantes pour les fondations d’une maison.

Au fil du temps, les fondations ont sujettes à se déplacer, à se fissurer ou à se tasser de manière inégale en raison des contraintes environnementales. Il est devenu très courant que les premiers signes soient négligés, causant de graves dommages à l’avenir.

Dans cet article, nous avons mentionné quelques premiers signes de dommages aux fondations.

Votre copie du livre

 

 

10 Excellent Modeles de PV de Chantier PDF

 

Suite à la demande des membres adhérents de notre site, nous vous offrons aujourd’hui une excellente documentation pratique. 10 modèles de PV DE CHANTIER à télécharger gratuitement en format PDF. 

pv de chantier word,pv de chantier exemple,exemple pv de chantier pdf,rapport de chantier exemple word,exemple pv de chantier algerie,pv de chantier intemperie,pv de chantier doc,exemple pv de chantier,pv de visite de chantier pdf,pv de chantier maroc,pv de chantier definition,pv de chantier architecte,rapport de chantier,pv chantier,pv de chantier word,pv de chantier exemple,exemple pv de chantier pdf,rapport de chantier exemple word,exemple pv de chantier algerie,pv de réception de travaux word

 

Ces PVs sont très importants et très utiles, vous pouvez les télécharger gratuitement et les modifier pour vos besoins de suivi de chantier.

Ces 10 PVs sont les suivants:

1- Le PV de démarrage des travaux.

2- Le PV d’implantation.

3- Le PV de suspension des travaux.

4- Le PV de reprise des travaux.

5- Le PV de réception des travaux.

6- Le PV de levée des réserves.

7- Le PV d’essai de pression.

8- Le PV de constat d’achèvement des travaux.

9- Le PV de réception définitive des travaux.

10- Le PV type de compte rendu de réunion de chantier. 

Votre Copie du PV 

 

Plans d’exécution des ouvrages PDF

Plans d’exécution des ouvrages PDF

 
Plans d’exécution des ouvrages PDF

1. Descriptif des lots et CCTP
2. Plans d’exécution : exemples
3. Plans de béton armé
4. Plan de pose d’un plancher à poutrelles précontraintes
5. Plan du réseau d’eaux vannes
6. Réseau d’eaux pluviales et adduction Télécom
7. Plans de charpente industrialisée
8. Appareillage électrique et ventilation mécanique contrôlée
9. Distribution d’eau froide sanitaire et eau chaude sanitaire
10. Chauffage par circulation d’eau chaude
11. Plan de pose d’escalier en bois
12. Plan de pose des revêtements
13. Aménagement des abords

DESCRIPTIF DES LOTS ET CCTP

Descriptif et clauses techniques

Il définit les prestations des entreprises en faisant référence à un cahier des clauses techniques particulières (CCTP) élaboré pour préciser les modes d’exécution des lots. Les pièces écrites et graphiques d’architecte, ou d’un autre maître d’œuvre, définissent des surfaces et des volumes, la consistance des travaux et les principes généraux sans entrer dans le détail des tâches qui incombent à chacune des entreprises qui participent au projet.
Le descriptif renvoie à des normes ou aux bureaux d’études par un libellé extrêmement court et significatif. Il précise par exemple pour le lot gros œuvre béton armé : « Suivant plans du bureau d’études des structures béton armé et règlement en vigueur ». « Suivant notice et plan de pose du plancher avec les prescriptions du fabricant ». Si l’architecte n’a pas le titre d’ingénieur en béton armé il n’est pas habilité à s’engager sur les modalités ou les résultats du calcul d’ouvrages.

Dossier des ouvrages exécutés (DOE)

En fin d’exécution des travaux, les entreprises devront remettre au maître d’ouvrage les plans et notices sur les travaux réalisés et ceux utiles pour la maintenance :
– le plan des réseaux (ex. : eaux vannes et eaux pluviales) ;
– les plans de pose et la notice de pose de bon fonctionnement et d’entretien des appareils (VMC, chaudière, etc.) ;
– le plan de pose du plancher en cas de travaux modificatifs ultérieurs.

Votre Copie du livre

Exemple Modèle Rapport Journalier de Chantier word

 

Comment rédiger un rapport journalier de chantier ?

Un rapport journalier de chantier est un document qui est classé, généralement par le chef de chantier, le conducteur des travaux ou le superviseur du site, à la fin de chaque journée de travail. Il répertorie tous les travaux effectués, les avancements ou les retards, les incidents de sécurité, l'utilisation de l'équipement, les visiteurs du chantier et tout autre détail pertinent survenu au cours de la journée.

exemple de rapport journalier word,rapport de chantier exemple word,exemple de rapport journalier pdf,cahier de rapport journalier,exemple de rapport dactivite word,rapport journalier de service,exemple de rapport de travail journalier word,rapport journalier excel,rapport de chantier exemple word,rapport journalier exemple

 

Le processus de rapport journalier est essentiel car il permet au maître d'ouvrage, au maître d'ouvrage, aux sous-traitants et à tous les autres acteurs du projet d'accéder à des informations détaillées sur l'avancement des travaux sans avoir besoin de se rendre sur le site ou de contacter directement une autre personne.

Le rapport journalier de chantier protège les membres de l'équipe contre les reproches à tort pour des erreurs ou des retards. Si une étape ou une échéance du projet est manquée, le chef du projet peut chercher à blâmer les travailleurs ou les chefs d’équipe.

En conservant un dossier complet des rapports journaliers, le chef de projet peut s'assurer qu'il existe des preuves lorsque les retards sont causés par des circonstances indépendantes de la volonté, telles que les conditions météorologiques, les problèmes de livraison ou d'autres obstacles.

Page de Couverture

Selon les préférences, le rapport journalier de chantier peut avoir une page de couverture complète ou une section d'en-tête en haut de la première page qui répertorie le nom du projet, la date, l'emplacement du chantier et le nom de la personne qui prépare le rapport.

Détails des travaux

La première section du document doit inclure tous les détails pertinents sur le travail, y compris le nom, le type et le numéro. Par exemple, il ne suffit pas d'écrire simplement " Projet de construction de l'hôtel de ville " - il est essentiel d'inclure également la phase dans laquelle se trouvait le projet ce jour-là (démolition, pose de la première pierre, plomberie et câblage, etc.)

Conditions météorologiques

Le document doit également inclure le bulletin météo du jour, y compris une description générale des conditions ainsi que la température, la vitesse du vent et les précipitations. Si les conditions météorologiques ont causé des retards de travail, cette information doit être inscrite dans cette section et sous Événements retardateurs potentiels.

Travail accompli

Dans cette section, le responsable du site doit évaluer les progrès réalisés ce jour-là, y compris les progrès sur les tâches individuelles ainsi que sur l'ensemble du projet. Le préparateur doit noter chaque activité du projet et son statut - démarrage, achèvement, progression, retard, etc.

Liste du personnel

Après le bulletin météorologique, le chef de chantier doit dresser la liste de tous les membres de l'équipe qui se trouvaient sur le site ce jour-là. Cette liste doit être organisée par équipe (opérateurs de machines, plombiers, électriciens, etc.) et inclure le nombre de travailleurs présents de chaque équipe.

Équipement en cours d'utilisation/inactif

Tout comme tous les membres de l'équipe sur un chantier doivent être documentés, le chef de chantier doit également dresser une liste de tous les équipements présents sur le chantier et du nombre d'heures d'utilisation de chaque machine.

Faites une liste de toutes les machines lourdes présentes sur le chantier et le nombre d'heures actives que chaque pièce d'équipement a été utilisée chaque jour. Si une pièce d'équipement est sur le chantier mais laissée inutilisée, elle doit être consignée sur le rapport en conséquence. Il est important d'être précis et d'énumérer le type d'équipement dont vous disposez. Par exemple, un bulldozer à chenilles avec une lame en S est un type de bulldozer radicalement différent d'un bulldozer à roues avec une lame PAT.

Le chef de chantier doit également documenter le moment où chaque matériel roulant ou engin arrive et quitte un site de travail. Par exemple, une grue ne sera pas amenée vers et depuis le chantier chaque jour - elle arrivera au début de son utilisation sur le projet et sera renvoyée lorsque le travail de la grue sera terminé.

Quantités de matériaux

Le chef de chantier doit également effectuer un inventaire quotidien des matériaux disponibles et utilisés au cours de la journée de travail. Cela permet de mesurer le travail effectué sur chaque tâche d'une manière plus spécifique et mesurable.

Par exemple, une équipe peut passer des jours ou des semaines à poser des poutres en acier, période pendant laquelle le chef de chantier écrira « en cours » pour cette tâche dans la section Travail accompli de son rapport journalier. Cependant, cela n'offre aucune information sur les progrès réalisés en une journée. En enregistrant la quantité de matériel utilisée, le chef de chantier peut donner une image plus claire de la vitesse à laquelle son équipe a travaillé ce jour-là.

Livraisons de matériel

Après avoir enregistré les quantités de matériaux, le chef de chantier doit également enregistrer toutes les livraisons de matériaux qui ont eu lieu ou devaient avoir lieu ce jour-là, ainsi que le type et la quantité de matériaux livrés.

 

Si une livraison de matériel était prévue pour ce jour-là et n'est pas arrivée, cela doit être enregistré dans cette section ainsi que sous Événements retardateurs potentiels, s'il est susceptible de ralentir l'avancement des travaux.

Événements retardateurs potentiels

Les incidents susceptibles de retarder l'avancement global des travaux doivent être consignés au moins deux fois dans le rapport journalier : une fois dans la section appropriée relative au type de tâche qui a été retardée et une fois dans la section Événements retardateurs potentiels.

Par exemple, un dysfonctionnement de l'équipement serait enregistré dans la section Équipement en cours d'utilisation/inactif, puisque la machine en question a enregistré un temps d'inactivité aussi longtemps qu'elle était hors service ce jour-là. Mais si ce dysfonctionnement était suffisamment important pour avoir retardé l'avancement global des travaux d'une durée quelconque, il doit également être enregistré comme un événement retardateur potentiel.

Événements importants

Les événements importants sont similaires, mais pas identiques, aux événements retardateurs potentiels et doivent être enregistrés séparément. Un événement important peut également être un événement retardateur potentiel, mais il est possible d'avoir un événement important qui ne présente pas de risque de retard, auquel cas il ne serait enregistré qu'une seule fois.

Les événements importants sont tous les événements externes qui ont un impact quelconque sur le chantier. Cela inclut des choses comme les fermetures de routes, les événements conflictuels, le trafic important, les perturbations dans la communauté, etc.

Par exemple, s'il y a un défilé dans la rue où se trouve le chantier, cela sera enregistré comme un événement important. Si l'équipe devait suspendre le travail pendant le passage du défilé, ou si le parcours du défilé empêchait l'arrivée d'une pièce d'équipement clé, cela serait également considéré comme un événement retardateur potentiel. Cependant, si le défilé est simplement passé à proximité et n'a pas interféré avec les travaux du site, il n'est pas nécessaire de l'enregistrer comme cause potentielle de retard.

Réunions 

Les réunions hors site n'ont pas besoin d'être documentées sur le rapport journalier de chantier, mais parfois des réunions ont lieu sur le terrain. Dans ce cas, ils doivent être inclus dans la documentation de cette journée. Même si aucune décision importante n'a été prise lors de la réunion en question, l'événement lui-même doit être inscrit sur le rapport journalier avec les noms et les titres des personnes présentes.

Si des participants à la réunion n'étaient pas des membres d'équipe, ils doivent également être documentés dans la section Visiteurs.

Si, à tout moment, de nouvelles directives sont émises par un chargé de projet (soit à la suite d'une réunion, soit indépendamment), ces nouvelles directives doivent également être documentées dans cette section.

Sécurité

Le processus de rapport journalier doit également inclure une évaluation approfondie des protocoles de sécurité pertinents pour le site et s'ils ont été suivis ou non chaque jour. La section de sécurité du rapport de chantier doit indiquer si une inspection du chantier a été effectuée ou non, ainsi qu'un enregistrement de tous les dangers, incidents ou autres situations potentiellement dangereuses qui se sont produites.

Visiteurs

Toutes les personnes présentes sur un chantier ne seront pas nécessairement membres d'équipage ou maîtres d'ouvrage. À l'occasion, les membres du conseil d'administration, les coordonnateurs hors site, les journalistes locaux et même les membres de la famille peuvent visiter le chantier. Toutes ces personnes doivent être documentées sur le rapport quotidien.

Signature, nom et date

Au bas de chaque rapport journalier de chantier, le préparateur du rapport doit imprimer et signer son nom à côté de la date afin de formaliser l'achèvement du document.

Accroître les opportunités commerciales et l'efficacité grâce aux rapports journaliers

Bien que le processus de rapport puisse sembler fastidieux, il deviendra rapidement une habitude - et les avantages d'en remplir un chaque jour l'emportent de loin sur l'ennui de l'écrire.

Une fois que vous avez rédigé suffisamment de rapports journaliers de chantier pour établir un enregistrement cohérent de l'avancement de votre projet, vous commencerez à voir des modèles et des opportunités d'amélioration que vous n'auriez probablement pas remarqués autrement. Vous constaterez peut-être que vous commandez constamment trop de matériaux ou que vous louez du matériel plus longtemps que nécessaire, auquel cas vous pouvez ajuster vos habitudes et ainsi économiser de l'argent et des efforts dans le processus.

Si votre rapport journalier montre que l'utilisation de votre machine, engin ou matériel roulant a été inefficace, vous voudrez peut-être envisager de passer à la location. En réduisant les coûts de maintenance et en répartissant le paiement au prorata uniquement pour les jours où vous avez réellement besoin d'une machine, vous êtes susceptible d'économiser de l'argent et de rationaliser votre flux de travail.

Vous trouverez ci-dessous cette un excellent modèle de rapport journalier de chantier à télécharger en format Word.  Pratique et vous pouvez le modifier selon vos besoins.

 Votre Copie du Livre

 

 

 

Livres les plus Télécharger