Rapport de stage - Construction d'un stade avec le logiciel Effel


Durant notre stage , nous avions l'opportunité de nous familiariser avec le logiciel de calcul Effel qui permet à la fois de faire la modélisation et le dimensionnement de tous les éléments composant la structures passant par le calcul des efforts, déplacements, contraintes… le tout en utilisant la méthode des éléments finis.
rapport de stage pdf rapport de stage plan rapport de stage introduction exemple de rapport de stage gratuit rapport de stage bts rapport de stage exemple 3eme rapport de stage page de garde rapport de stage conclusion

Pour effectuer une recherche sur le site Google écrit seulement un nom du livre suivi par les mots « book batiment architecture ou @livre.architecture.btp  »

"Article Seulement pour enrichir les connaissances"

Essais de poutres. Modes de rupture Cas 1. Surcompression du béton Cas 2. Rupture ou allongement excessif de l'acier Cas 3. Rupture du béton sous sollicitation d'effort tranchant Cas 4. Vérification des appuis Fig.4.6 Modes de rupture d une poutre sur 2 appuis sollicitée en flexion Si l'on mène des essais jusqu'à rupture de poutres armées sollicitées en flexion simple, on constate trois modes de rupture principaux. Deux sous l'effet du moment fléchissant et un sous l'effet de l effort tranchant. Cas 1. C'est une rupture par excès de compression du béton sur les fibres supérieures de la poutre. C'est le cas le plus fréquent. Il y a épuisement de la résistance en compression du béton. Cas 2. Il s'agit d'une rupture par épuisement de la résistance de l'acier dans la partie tendue de la poutre, sur les fibres inférieures. Il y a allongement excessif de l'acier, voire rupture complète. Cas 3. Le 3 ème mode de rupture que l'on rencontre concerne l'effet de l'effort tranchant V. C'est une rupture par cisaillement au voisinage d'un appui, avec fissure voisine de 45. Ce cas sera étudié dans le chapitre 5 (Calcul des aciers transversaux) Cas 4. Dans le chapitre 6 seront abordés les problèmes de l appui d about de poutre où l on peut avoir un ferraillage insuffisant ou insuffisamment ancré et une bielle de béton sur-comprimé L'E.L.U est un état fictif représentatif de ces modes de rupture (critère de ruine) par rapport auxquels on prend une sécurité - au niveau des sollicitations par des coefficients de pondération sur les charges. - au niveau des matériaux par les coefficients partiels de sécurité. Si cette sécurité n'existait pas, à l'e.l.u sous l'effet des charges appliquées, la section serait théoriquement dans un état de rupture. Dans la suite de ce chapitre, nous nous intéresserons au cas de rupture 1 et 2 et nous verrons comment construire les diagrammes "Contraintes - Déformations" correspondants, pour les matériaux acier et béton. Surcompression du béton Fissures verticales dues au moment Fig.4.6b Essai de laboratoire sur une poutre Fissures à 45 dues à l effort tranchant Chap.4 Aciers longitudinaux à l ELU 3

No comments

JAK JOHAN. Powered by Blogger.