Cours de Topographie Méthodes topométriques PDF

Cours de Topographie Méthodes topométriques PDF

Cours de Topographie Méthodes topométriques PDF
Cours de Topographie Méthodes topométriques PDF

Une partie de livre

Éléments de base sur les appareils topographiques

Présents  dans  tous  les  appareils  professionnels  qui  seront  évoqués  dans  la  suite  de  ce  cours,  les  nivelles  et  les  lunettes  sont  des  pièces  majeures.  Par  conséquent,  il  convient  d’en  préciser  la  constitution  et  le  principe  de  fonctionnement.  Le  réglage  et  la  vérification  de  ces  éléments  très  sensibles  ne  sera  pas  abordé  ici,  et  il  est  conseillé de faire appel à un professionnel pour effectuer ces opérations.

Un point sur le vocabulaire

Ces   précisions   sémantiques   concernent   autant   les   appareils   que   les   méthodes   topographiques.   Elles   se   concrétiseront au fil de l’avancée du cours.
Axe de visée, axe de collimation : ligne passant par les foyers de l’objectifs d’une lunette et le point de mesure en correspondance avec le réticule.
Basculement : la lunette du théodolite est tournée de 200 gr autour de l’axe horizontal pour éliminer les erreurs instrumentales.
Calage  et  mise  en  station  :  opération  effectuée  par  l’opérateur  pour  amener  l’axe  vertical  de  l’appareil    à  l’aplomb d’un repère sur le sol.
Correction :   valeur   algébrique   à   ajouter   à   une   valeur   observée   ou   calculée   pour   éliminer   les   erreurs   systématiques connues.
Croisée du réticule : croix dessinée sur le réticule représentant un point de l’axe de visée.
Erreur de fermeture : écart entre la valeur d’une grandeur mesurée en topométrie et la valeur fixée ou théorique.
Fils stadimétriques : lignes horizontales marquées symétriquement sur la croisée du réticule.
Elles sont utilisées pour déterminer les distances à partir  d’une échelle graduée placée sur la station.
Hauteur de l’appareil : distance verticale entre l’axe horizontal de l’appareil et celle de la station.
Implantation : établissement de repères et de lignes définissant la position et le niveau des éléments de l’ouvrage à construire.
Levé : relevé de la position d’un point existant.
Lunette : instrument optique muni d’une croisée de réticule ou d’un réticule, utilisé pour établir un axe de visée par l’observation d’un objet de mesure.
Mesurage : opérations déterminant la valeur d’une grandeur.
Nivelle :  tube  en  verre  scellé,  presque  entièrement  rempli  d’un  liquide  (alcool)  dont  la  surface  intérieure  a  une  forme bombée obtenue par moulage, de sorte que l’air enfermé forme une bulle qui prend différentes positions suivant l’inclinaison du tube.
Nivellement : opération consistant à mettre une ligne ou une surface dans la position horizontale, ou mesurage de différences de niveaux. Repères :points dont on connaît les coordonnées.
Réticule : disque transparent portant des traits ou des échelles. Il permet d’effectuer correctement des lectures.
Signal, balise : dispositif auxiliaire pour indiquer l’emplacement d’une station (par un jalon).

  Continuer Pour Telecharger livre à la page suivante Num 2

Cours de Topographie Méthodes topométriques PDF

Sommaire :  
ELEMENTS DE BASE SUR LES APPAREILS TOPOGRAPHIQUES
Un point sur le vocabulaire
Les nivelles
Les lunettes
DETERMINATION DES ALTITUDES
Les techniques
Nivellement direct ou géométrique
Nivellement indirect ou trigonométrique
D’autres techniques
Les appareils
Les réseaux de référence
DETERMINATION DES COORDONNEES
Calcul d’orientation et de distances
Les distances
Le gisement
La transmission de gisement
Les techniques
Orientation de cheminements
Observation du canevas
Les points de détails
Les appareils
Le théodolite
Le tachéomètre
Les réseaux de référence
Les sources d’information
DETERMINATION DE L’INCERTITUDE DE MESURE
Erreurs et fautes
Méthodes de compensation
Compensation proportionnelle
Compensation pondérée
Compensation par les moindres carrés