Membres

Projet d'Assainissement des Eaux Usées, des Eaux Pluviales et des Déchets Solides de la ville de Kaolack en République du Sénégal PDF

Projet d'Assainissement des Eaux Usées, des Eaux Pluviales et des Déchets Solides de la ville de Kaolack en République du Sénégal PDF

Projet d'Assainissement des Eaux Usées, des Eaux Pluviales et des Déchets Solides de la ville de Kaolack en République du Sénégal PDF

Projet d'Assainissement des Eaux Usées, des Eaux Pluviales et des Déchets Solides de la ville de Kaolack en République du Sénégal PDF

 

Kaolack est l’une des principales villes de la République du Sénégal, avec 270 000 habitants environ en 2012. Toutefois, l’environnement est insalubre car les eaux usées, les eaux pluviales et les déchets solides ne sont pas correctement traités. Par ailleurs, le Plan Directeur d’assainissement n’ayant pas été revu depuis son élaboration en 1979, nécessite donc une réactualisation afin d’améliorer les conditions d’hygiène.

En ce qui concerne le traitement des eaux usées et pluviales, une station d’épuration des eaux usées par lagunage (d’une capacité initiale de 2 000 m3/jour), construite en 1981, reste opérationnelle, mais le lagunage aéré réalisé avec l’appui de la BID (Banque Islamique de Développement) ne peut être fonctionnel sans être livré par cette dernière. De plus, l’installation des conduites et canaux de drainage n’a été faite que partiellement. Le réseau de canalisation d’égouts est d’une longueur totale de 45 km et la population qui peut actuellement être branchée au réseau d’égouts et aux canaux de drainage est de 15 000 habitants seulement.

Quant à la gestion des déchets, la détérioration des équipements est si avancée qu’en 2007 le taux de ramassage était de 25%. La ville dispose cependant de trois sites de transfert et d’un site de stockage définitif. Mais il s’agit tous de décharges à ciel ouvert au sein desquelles il n’y a ni engins pour le nivellement de terrain ni pont-bascule. Néanmoins, des travaux d’aménagements ont démarré au niveau du site de décharge.

Vu cette situation à Kaolack, le gouvernement de la République du Sénégal (ci-après dénommé ‘le Gouvernement du Sénégal’) a adressé une requête d’assistance au gouvernement japonais. En réponse à cette requête, le gouvernement du Japon a décidé de mener le « Projet d’Assainissement des Eaux Usées, des Eaux Pluviales et des Déchets Solides de la ville de Kaolack ».

Aussi le projet a été entrepris par l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (ci-après dénommée la ‘JICA’), laquelle est une agence officielle responsable de la mise en œuvre des programmes de coopération technique du gouvernement du Japon, conjointement avec les autorités concernées du gouvernement du Sénégal. Le projet a été commencé en novembre 2011 et achevé en mars 2014

Votre cope du livre

This Is The Newest Post


EmoticonEmoticon

Livres les plus Télécharger