Travaux Pratiques : Essais Géotechniques PDF

 


La géotechnique est l'ensemble des activités liées aux applications de la mécanique des sols, de la mécanique des roches et de la géologie de l’ingénieur.

La Mécanique des Sols étudie plus particulièrement le comportement des sols sous leurs aspects résistance et déformabilité.

A partir d'essais de laboratoires et in situ de plus en plus perfectionnés, les essais géotechniques fournit aux constructeurs les données nécessaires pour étudier les ouvrages de génie civil et de bâtiment et assurer leur stabilité en fonction des sols sur lesquels ils doivent être fondés.

Les essais géotechniques

1 - Essai C.B.R

l’Essai CBR est un essai de portance (aptitude des matériaux à supporter les charges) des remblais et des couches de formes compactées des ouvrages routiers.

Il s’agit de déterminer expérimentalement des indices portants (IPI, CBR) qui permettent :

  • d’établir une classification des sols (GTR)
  • d’évaluer la traficabilité des engins de terrassement (IPI)
  • déterminer l’épaisseur des chaussées (CBR augmente ⇒ épaisseur diminue)

2 - Essai de cisaillement sur un sol pulvérulent

Il s’agit de déterminer expérimentalement la courbe intrinsèque d’un sol pulvérulent puis d’en déduire les paramètres de cisaillement qui permettent d’estimer par exemple la contrainte de rupture sous une fondation superficielle.

3 - Essai oedométrique

La manipulation a pour but de déterminer les caractéristiques de compressibilité d’un sol qui permettent d’estimer le tassement d’un massif de sol, par exemple sous une fondation superficielle.

4 - Essai pénétrométrique

Le pénétromètre dynamique est un moyen simple, rapide et économique d’investigation des sols in situ. Il permet :

  • d’apprécier de façon qualitative la résistance des terrains traversés.
  • de déterminer l’épaisseur et la profondeur des différentes couches de sol.
  • d’effectuer des contrôles de compactage.

5 - Essai préssiométrique

Il s'agit de déterminer par un essai d'expansion radial d'une sonde dans un sol en place, la pression limite Pl et le modèle préssiométrique Em qui permettent d’évaluer :
  1. La contrainte de rupture sous une fondation superficielle ou une fondation profonde.
  2. Le tassement d'une fondation superficielle.
  3. Le module de réaction sous une fondation superficielle.
  4. Le frottement négatif sur un élément de fondation profonde.

Votre copie du livre