Bétonnage avec des ciments composés



Cas où les ajouts cimentaires sont introduits à la cimenterie     


Dans un rel cas, le cimentier optimise la composition et les caractéristiques du ciment composé pour satisfaire les normes d'acceptation. Le comportement d'un tel ciment n'est pas     tellement différent d'un ciment Portland, ses propriétés étant contrôlées par les mêmes essais d'acceptation. Par contre, la résistance initiale du béton peut étre légèrement inférieure à celle     d'un ciment Portland pur.   

Cas où les ajouts cimentaires sont introduits dans la centrale à béton     


Dans un tel cas, le mélange de ciment Portland et d'ajouts cimentaires peut ne pas avoir été optimisé en toute connaissance de cause. Il est dangereux de généraliser les résultats trouvés dans la littérature technique quand on substitue un matériau cimentaire à une certaine quantité de ciment Portland. En effet, les propriétés du béton dépendent non seulement des propriétés de chaque composant du mélange mais aussi de leurs interactions. Certaines réactions sont prévisibles mais c est seulement l'expérience avec les matériaux réels et les conditions d'utilisation réelles qui peuvent apporter des réponses sur l'efficacité de l'ajout     cimentaire envisagé,    

Propriétés du béton durci


    
La grande différence entre un béton de ciment Portland pur et un béton d'un ciment composés observe quand on mesure les résistances en compression à court terme. Par exemple, après 2 ou 3 jours, les bétons à la fumée de silice sont plus résistants que les bétons de ciment Portland pur de même rapport E/L. Après 7 et 14 jours, selon leur degré de substitution, les bétons contenant du laitier peuvent être plus résistants que les bétons qui ne contiennent que du ciment Portland pur de même rapport E/L. Par contre, dans le cas de pouzzolanes naturelles et de cendres volantes, il faut généralement attendre plus de 28 jours pour voir leur résistance en compression atteindre celle d'un ciment Portland pur de même rapport E/L. Dans certains cas, on doit attendre jusqu'à 56 ou même 91 jours pour le même rapport E/L. Mais, comme on le verra dans le paragraphe suivant, on peut toujours diminuer le rapport E/ L du béton fabriqué avec un ciment composé pour augmenter plus rapidement sa résistance. Nous discu-terons plus tard de la question suivante : est-il juste de tester à 28 jours les bétons avec ajouts cimentaires ? Ne serait-il pas mieux et plus juste de les tester à 56 ou même 91 jours, étant donné que les structures en béton ne seront jamais pleinement chargées avant ces échéances,bien entendu à I exception des structures précontraintes, par pré ou post-tension ?    

No comments

JAK JOHAN. Powered by Blogger.